Conférence sur le futur de la consommation
Reading Time: 8 minutes

 

Consommation & Commerce
A quoi ressemblera le monde d’après ?

 

Au cœur de la crise, l’Echangeur BNP Paribas Personal Finance, avec la contribution de l’Observatoire Cetelem, vous propose de découvrir des trajectoires appliquées à la Consommation et au Commerce pour les prochaines années.
Quand déjà l’Echangeur annonçait depuis plusieurs années une rupture dans la transformation de nos modèles en 2020 et projetait des scenarios sur la prochaine décennie, la crise covid-19 pourrait nous laisser envisager une redistribution des cartes.
Après quelques semaines de recul sur les effets de la crise, nous constatons que si la consommation et le commerce sont violemment touchés, ces scénarios se confirment. Ils en sortent certes impactés mais aussi confortés, voire exacerbés !
Constatant que cette projection a toute sa place au cœur des réflexions et débats entamés sur les impacts de la crise mais aussi sur notre lendemain, nous avons pris le parti de vous les livrer.
Nous avons la conviction qu’ils peuvent éclairer les questionnements et témoigner de l’accélération de leviers clefs de transformation de la consommation et du commerce.

Ci-dessus retrouvez le replay complet de la conférence de presse du 22 avril 2020 par les experts de l’Echangeur.

Un futur voué à la rupture et à l’accélération

L’année 2020 marque l’avènement d’une 6ème vague structurante pour les modèles.
Portées par des décennies, voire des siècles d’innovations technologiques, la prochaine vague sera tirée par une intelligence artificielle boostée par la 5G et des solutions de tracking de plus en plus pointues.

Courbe de Schlumpeter

 

La crise en amplifie les effets.

La période de transition que nous vivons, profite surtout aux acteurs de la nouvelle économie, ceux même qui tissent une nouvelle intermédiation entre le commerce et le particulier.
La valorisation des GAFAM en sort boostée de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Amazon en est la quintessence en atteignant sa plus grande valorisation boursière en pleine crise Covid.
L’un des premiers bénéficiaires sera le domaine de la santé, plus globalement le care. Avant même la crise covid-19, ce secteur représentait déjà pour les acteurs de la nouvelle économie, un levier majeur d’accompagnement et de simplification de la vie.

 

Une polarisation du futur exacerbée

En ouvrant le champ de vision, grâce à des indicateurs de cadrage macro (démographie, économie, technologie…) et des champs appliqués (aisance financière, expérience client, conscience environnementale…), il a été possible de modéliser notre futur et de lui donner corps autour de 2 axes (Commerce / Consommation) et de 4 scenarios clefs.

les 4 scenarios du futur de la consommation

 

Si la trajectoire des indicateurs constitutifs des modèles sont et seront impactés par la crise, la polarisation des 2 axes en sort renforcées :

Fleche verte clair pictoLe présentiel des marques est d’autant plus élevé alors qu’elles participent à l’effort de guerre, sont à l’écoute de collaborateurs impactés, en quête de proximité client.
Fleche verte clair pictoLes plateformes accélèrent leur maillage pendant la crise que ce soit sur le plan local ou pour lutter plus mondialement contre le covid-19.
Fleche verte clair pictoLe consommateur souhaite d’autant plus être accompagné. Démuni face à cette nouvelle configuration, il attend beaucoup des marques.
Fleche verte clair pictoLe consommateur accélère son engagement sur l’objet de sa consommation et sur la portée de ses actes avec l’élan de solidarité porté par la crise.

 

 

4 scenarios pour se projeter

4 scenarios, 4 formes de progrès, 4 temporalités.

Ne confondons pas fièvre et maladie, la période que nous traversons révèle une crise beaucoup plus profonde de notre système. Elle incite à agir sur plusieurs niveaux de temporalité.

 

Stars SystemeLes marques stars (Stars Systems)

incarnent une réponse immédiate quand le progrès y est linéaire et sans rupture. Ce scénario valorise les grandes enseignes et une consommation de plus en plus digitalisée. Cette trajectoire interpelle car la crise ne remettra pas en cause le système quant à son impact sur le long terme…


Avec la crise,

Fleche verte clair pictoLa fragilisation et la disparition d’acteurs accélère les écarts
Un acteur comme Gap a dû emprunter 500 millions de dollars, en France La Halle ouvre une procédure de sauvegarde. Le Covid-19 va précipiter la chute de certains distributeurs au profit des leaders du commerce.

Les marques sont d’autant plus responsabiliséesFleche verte clair picto
De Boots à Walgreens, des retailers sont au cœur de la stratégie de dépistage de la maladie. Dominant avant la crise, ils le seront encore plus après, en se proclamant héros de guerre.

Les usages digitaux passent un nouveau palierFleche verte clair picto
L’e-commerce alimentaire français (drive et livraison) a augmenté de 50% depuis mars. Les boomers découvrent les joies des courses en ligne. Ils sont 68% à avoir passé leur première commande.

 

Made LocallyLe triomphe du local (Made Locally)

devient l’évolution naturelle à court terme car le scénario valorise un progrès à échelle humaine. En légitimant les actions locales, il satisfait beaucoup d’aspirations (traçabilité, écologie, soutien de l’emploi local, indépendance, …). Il est déjà soutenu par l’activisme territorial avec la fermeture des frontières et la nécessaire autonomie des nations.


Avec la crise,

Fleche verte clair pictoLe commerce proximité gagne des points.
Les grands hypermarchés déjà en difficulté avant la crise ont perdu 24% de leur activité depuis le mois de mars. Selon Kantar le commerce de proximité a vu son trafic augmenter de 11% depuis le mois de mars

Fleche verte clair pictoL’activisme territorial s’intensifie.
En France, La Poste ouvre les portes de sa plateforme Ma Ville Mon Shopping à 1200 commerçants de 160 communes. Au Québec, le Panier Bleu est lui soutenu par le gouvernement pour une consommation locale et responsable.

Fleche verte clair pictoLes communautés locales prennent de l’autonomie.
L’autonomie devient possible grâce au modèle de circuit-court coopératif comme en Corée du Sud avec Hansalim qui nourrit plus de 2 millions de personnes.

 

Life ControlNos vies sous contrôle et sous surveillance (Life Control)

accélèrent le pas sur le moyen terme en proposant un progrès légitime et pour tous. Susceptible de combiner ses actions avec les Etats, ce scénario est déjà nettement avancé via l’action des BATX en Chine, et devient une option à la vue de la progression de l’influence des GAFAM en Occident.


Avec la crise,

Fleche verte clair pictoLe tracking se banalise et devient légitime.
Une grande part de la population semble prête à sacrifier une part de sa vie privée au nom du bien commun. D’après une étude Odoxa, 62% des Français se déclarent prêts à télécharger et à utiliser une application de tracking.

Fleche verte clair pictoLes objets connectés se démultiplient au cœur de notre intimité.
Le recueil massif des données de santé des individus en temps réel par les nouveaux objets connectés (montres, assistants vocaux…) qui représentent plus de 26 milliards va permettre l’anticipation, la détection, la prescription et le suivi des maladies infectieuses.

Fleche verte clair pictoL’intelligence ambiante déploie son influence.
Amazon a créé sa propre entité de santé Amazon Care, pour instaurer le dialogue le plus intime avec le consommateur et cela, sans retour en arrière possible.

 

Earth in progressLa victoire de l’intérêt collectif (Earth In Progress)

représente une visée à long terme. Il remet en cause l’idée même du progrès passé et de la croissance à tout prix. Il est au cœur du débat public quand les autres scénarios s’inscrivent dans l’urgence sans voie de sortie par le haut. Il pourrait devenir le projet de fond pour faire face à une crise structurelle dont le salut repose sur une l’action collective en prise avec la pérennité de toutes vies sur terre.


Avec la crise,

Fleche verte clair pictoLes modèles sont d’autant plus remis en cause.
D’après la Coface le nombre d’entreprises en défaillance augmentera de 25% en 2020. Les injonctions auxquelles font face les Etats, les entreprises, et même les ménages, seront contradictoires tant que les anciens modèles persisteront.

Fleche verte clair pictoLa logique de projet collectif est au cœur du débat public.
En Allemagne les salariés de McDonald’s viennent renforcer ceux d’Aldi. Les initiatives impliquant consommateurs, producteurs, distributeurs, sur un même projet, ouvrent la voie d’une réflexion long terme en faveur d’une société durable et solidaire.

Fleche verte clair pictoLa revue des priorités n’a jamais été autant nécessaire.
Une grande étude de Mc Kinsey réalisée en Asie témoigne que la dimension environnementale et sociale figurera parmi les attentes clefs des clients. La fidélité reposera sur les enseignes capables de se recentrer sur l’essentiel.

 

Les 7 leviers de notre futur

Les 7 leviers de notre futur sur lesquels l’Echangeur vous invite à partager pour aller plus loin.

  1. Marques et enseignes pourront devenir les labels d’une autre consommation, moins transactionnelle, moins basée sur le consumérisme à tout va.
  2. L’économie des plateformes invitera à globaliser la proposition de valeur. La santé en deviendra le fer de lance si ce n’est le cheval de Troie.
  3. L’immixtion du monde privé avec le public n’en sera que plus inéluctable. Se posera la question des gouvernances face à la puissance de certains acteurs.
  4. L’indépendance des territoires, posera la question d’une redistribution des responsabilités et d’un nouvel équilibre mondial.
  5. L’innovation technologique deviendra aussi suspecte que salutaire quand le digital se révèle indispensable et présente des opportunités.
  6. La consommation sera réarbitrée car conscientisée. Les impacts directs et indirects de notre confort marginal seront beaucoup plus présents.
  7. La responsabilisation de tous sera engagée. Elle reposera la question du sens du progrès quand la durabilité de notre société n’aura jamais été autant au cœur des préoccupations.

 

Cécile Gauffriau
Directrice de l’Echangeur BNP Paribas Personal Finance

cgauffriau@echangeur.fr

 

 

Téléchargez ici le communiqué de presse.
Contact presseRumeur Publique 

Arthur Vandenkerckhove : arthur@rumeurpublique.fr | +33 6 24 35 21 38
Ophélie De Benedittis : ophelie.debenedittis@rumeurpublique.fr | +33 7 71 44 02 28

 

Les scenarios et l’analyse post-crise de l’Echangeur ont été dévoilés lors d’une visio-conférence de presse organisée le 22 avril 2020 en France, en voici quelques reprises :