Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Avec Albert Heijn, faites des économies en luttant contre le gaspillage alimentaire

19
juin
2019
Matthieu JOLLY
Services & Innovation Manager
2 minutes

Albert Heijn

Rayon Heijn

Pour concilier la sauvegarde de la planète et celle de votre porte-monnaie, direction les rayons frais du supermarché néerlandais. Sur ses étiquettes électroniques, l’enseigne affiche, en plus du prix normal, un prix réduit. Plus la date de péremption du produit est proche et plus la réduction est élevée.

La promotion dynamique pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, Albert Heijn, en partenariat avec la startup israélienne Wasteless (www.wasteless.co), se lance dans la promotion dynamique. L’objectif est de ne plus jeter de produits dont la date de péremption est dépassée.

etiquette Prix Heijn

Pour cela, l’enseigne néerlandaise affiche deux prix sur ses étiquettes électroniques : le prix normal du produit et un prix réduit. Concrètement : plus la date de péremption du produit est proche et plus la réduction est importante. Calculée en temps réel par un algorithme, son taux varie en fonction de la date de péremption mais aussi du stock en magasin, de l’historique de vente, du plan promotionnel ou encore des prévisions météorologiques.

Des résultats encourageants pour le gaspillage alimentaire !

Gaspillage alimentaire

Depuis des années, l’enseigne néerlandaise appose sur les produits dont les dates de péremption sont proches l’autocollant « 35% korting, weggooien is zonde » afin d’inciter les consommateurs à les acheter. Malgré cette remise de 35%, l’enseigne a tout de même jeté l’an dernier plus de 63 millions de kg de nourriture !

 

Reduction de 35%

En proposant une réduction pouvant aller jusqu’à 60%, l’enseigne cherche à réduire encore ces chiffres. Les résultats du test mené par Wasteless avec un distributeur italien sont à ce titre particulièrement encourageants. Si le gaspillage alimentaire diminue de 89%, le chiffre d’affaires sur les rayons concernés progresse lui de 25%.

L'engagement des consommateurs pour réduire leur facture !

Les consommateurs sont prêts à s’engager … pour réduire leur facture. Une preuve de plus de la schizophrénie d’un consommateur en mutation. Face aux enjeux environnementaux et sociétaux actuels, sa consommation évolue avec, par exemple, l’apparition de nouvelles tendances alimentaires comme le localisme, le flexitarisme ou encore le veganisme. Mais à l’inverse, ses contraintes budgétaires le conduisent aussi à utiliser des marketplaces low-cost telles SheIn, Joom, Wish ou des enseignes de discount comme Action.

Pourquoi une telle contradiction ? Parce que les tensions budgétaires sont toujours fortes. Ainsi, dans l’Access Panel Echangeur, seul un foyer français sur deux déclare être à l’aise avec ses revenus. Le constat est identique en Belgique. En aidant son consommateur à concilier engagement environnemental et contraintes budgétaires, l’enseigne néerlandaise se positionne comme un vrai tiers de confiance. De quoi l’aider à maximiser son chiffre d’affaires à court terme tout en s’engageant aux côtés du client pour préparer l’avenir.

Matthieu JOLLY
Services & Innovation Manager
Face aux mutations du commerce, les innovations d'aujourd'hui aident Matthieu à penser la relation de demain entre enseigne et consommateur.
Retour en haut de la page

Articles recommandés