Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Websummit 2016: La rEvolution de velours: des Geeks, des nerds et des millionnaires

15
nov
2016
Nicolas MEUNIER
Digital Communication Manager
4 minutes

L’édition du Websummit 2016 nous a dévoilé les grandes tendances à venir. Après Dublin en 2015, cette édition s’est déroulée du 7 au 10 novembre à Lisbonne, qui compte bien capitaliser sur cet évènement pour devenir d’ici 10 ans la Silicon Valley européenne.

Si Dublin incarnait la foire avec un côté rock’n roll,  suintant le garage,  un certain embourgeoisement pouvait être ressenti sur le Websummit de Lisbonne. En effet, le nombre de startups a été divisé par deux par rapport à l’édition 2015 (1300 startups cette année),  et ce certainement pour faire place aux très nombreux et généreux sponsors de l’événement Tech Européen le plus attendu (plus de 50 000 visiteurs).

Forcément avec moins de startups présentes, on peut s’attendre à une perte de créativité et de folie. Néanmoins force fut de constater qu’au fil des échanges sur les stands minimalistes des startups (catégories Alpha, Beta ou Meta), des pitchs et des conférences, nous nous sommes retrouvés pris au jeu du Websummit 2016..

IMG_1481

Un jeu dense avec des centaines de conférences pour faire avancer le monde de la technologie et pour prêcher la bonne parole « lucrative » des Techtitans présents sur le salon comme Facebook, Google ou encore Amazon, qui augmentent leurs profits en exploitant notre quotidien.

L’Intelligence Artificielle (AI) a été au cœur des débats et plus particulièrement avec Facebook dont le CTO Mike Schroepfer a démontré la très forte accélération de la puissance de l’IA made in Facebook (NDLR : Equipe de développement basée à Paris). L’illustration la plus concrète a eu lieu sur la reconnaissance d’image et de texte avec la nouvelle fonctionnalité « Style transfert » qui permet de retoucher une vidéo en temps réel. Demain Facebook grâce à cette IA pourra identifier, le contexte, l’activité, les personnes et les éléments constitutifs de chacune des photos publiées sur son réseau.

Par ailleurs, la fin du téléchargement d’applications se profile. Un commerce transparent, présent directement dans la messagerie grâce à la reconnaissance d’image, transformera le monde en un vrai site e-commerce vivant.

Amazon, à travers l’intervention de Werner Vogels son CTO, est venu encourager les développeurs à s’investir sur son IA Alexa . Le géant américain a également fait l’étalage de son avancée sur l’IA avec un écosystème touchant tous les pans de notre vie et qui se positionne comme une véritable plateforme de ‘living services’.
Sophia, le robot intelligent d’Hanson Robotics, a séduit le center stage de Lisbonne avec son visage humain et son humour. Reste que Sofia n’est pas qu’un gadget puisqu’elle a clairement annoncé devant 10 000 personnes pouvoir déjà travailler pour faire l’accueil dans les magasins, le guide dans les centres commerciaux ou encore servir de professeur aux enfants (une vraie beauté glaciale).

 

Mademoiselle, encore adolescente,  a même conclut son intervention  de manière bluffante en annonçant n’être qu’au début de son apprentissage et en confirmant que son but dans la ‘vie’ etait de pouvoir s’autoprogrammer ! Ben Goertzel d’Hanson Robotics réagit et proclame qu’: « il n’y a aucun métier réalisé par des humains que l’IA ne pourra faire » !

Coté startup même topo avec des dizaines d’entrepreneurs proposant de l’IA sur les messageries via des chatbots, et ce afin de gérer son domicile, sa consommation énergétique, trouver un emploi, voyager…bref tout simplement optimiser sa vie !

La Réalité Virtuelle (VR) et la Réalité Augmentée (AR) furent également très présentes sur les conférences et les stands que ce soit pour jouer, faire visiter des biens immobiliers, aider les handicapés à remarcher (notamment avec le projet soutenu par Facebook « Walk again »), ou encore faire du sport en réseau avec ses amis depuis son salon. La VR se présente comme le futur des médias et pourrait même faire disparaitre la télévision présente dans nos salons depuis plus de 60ans. Quant à la RA, elle va devenir, selon les panels d’experts présents au Websummit, la technologie ultime pour augmenter la productivité.

Mais l’avenir n’est-il pas porté par la Réalité Mixte dont le casque Hololens de Microsoft est l’actuelle incarnation mais qui serait déjà sur le déclin. En effet, Apple ferait travailler 600 ingénieurs pour que le prochain iPhone puisse proposer de la Réalité Mixte grâce à des capteurs et une caméra 3D révolutionnaire, et ce dans les 11 prochains mois.

Enfin le Websummit c’est aussi son lot de speakers peu conventionnels, et là nulle allusion à la présence de Ronaldinho ou de Luis Figo, mais plus à un speaker qui a fait lever la foule. C’est le bouillant Gary Vaynerchuk  qui a remotivé son monde, encore secoué par l’élection de Donald Trump. Avec un show sur scène à l’optimisme décalé et critique des grandes corporations. Ces dernières restent à son goût et malgré les millions de dollars dont elles disposent, trop conventionnelles dans leur marketing face à la montée des nouveaux médias.

Au final l’édition 2016 fut riche d’enseignements avec des nouvelles technologies qui confirment leur empreinte dans notre futur quotidien et vont impacter nos modes de vie dans les 10 prochaines années ! L’Echangeur va d’ailleurs très certainement intégrer de nouveaux partenaires avec des coups de cœur chez des startups comme RECAST.AI, PROFILE AUDIENCE INSIGHT ou encore MEREAL BIOMETRICS…. Retrouvez nos futurs partenariats technologiques dans notre newsletter et venez tester leurs solutions dans notre showroom.

 

Nicolas Diacono

Publié le 16 Novembre 2016 par

Nicolas DIACONO

Contactez le

Nicolas MEUNIER
Digital Communication Manager
Editorialiste
Retour en haut de la page

+ d'actus