Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Les 7 drivers

15
avr
2014
Nicolas MEUNIER
Digital Communication Manager
2 minutes
A l’heure de l’explosion du e-commerce, plus que jamais l’avenir du commerce reste lié au point de contact physique que constitue le magasin. Les acteurs du web en sont pleinement conscients comme en témoignent les récentes initiatives prises par exemple par Google avec la rumeur d’ouverture de son premier point de vente à New York, Rue du Commerce avec l’implantation de ses bornes « Ma boutique express » dans les magasins Relay ou encore Amazon avec le lancement d’« Amazon Fresh » en Europe dès la rentrée 2014. Si les formats choisis sont différents, ils illustrent parfaitement l’envie, voire la nécessité, de trouver un moyen d’établir une relation, un lien direct avec les consommateurs et ce, pour leur faire vivre une expérience différente d’Internet.Ce mouvement touche aussi les enseignes « traditionnelles » préfigurant l’avènement de magasins « lieux de vie ».

Le salon Euroshop, couvert par les experts Techno de l’Echangeur by LaSer en février dernier, permet de dégager les axes de ces nouveaux « temples » de la consommation. Digital, vitrine, éphémère, virtuel ou 5 étoiles ; quelle que soit leur forme, l’expérience client sera  au cœur. Les magasins proposeront  ainsi des expériences différentes, uniques, enrichissantes. L’enseigne allemande Globetrotter reste à ce jour une réussite exemplaire de magasin 5 étoiles ; le client testant avant achat ses activités outdoor : bassin pour canoës, chambre froide ou mur de pluie pour tester la performance des vêtements, …Curiosité, apprentissage, découverte ou surprise seront donc les maîtres mots de ces points de vente. Ils sont aussi ceux qui résument le mieux une des 7 aspirations qui sous-tendent la consommation des européens : Life Booster.

Axa, Gémo, Helly Hansen, Delta Airlines ou Kenzo avec son pop up store digital « No Fish No Nothing“, les exemples ne manquent pas. Ainsi, Plus de la moitié des pratiques innovantes lancées cette dernière année surfent sur cette tendance souvent en la combinant avec l’aspiration Speed Organiser (le consommateur cherche des solutions pour lui simplifier la vie).  Moins emblématique que l’ouverture de l’agence Virgin Money à Londres, la rénovation de l’agence Crédit Agricole Rennes La Monnaie en est un bon exemple en France. Le bracelet MagicBands de Disney ouvre les portes du parc d’attraction d’Orlando.

Les 7 aspirations des consommateurs européens offrent des clés de lectures de leurs attentes et permettent de penser les futurs services de demain. Charge aux architectes et designers de concevoir ensuite les points de vente adaptés …

2

Pour un accompagnement personnalisé, contacter Nicolas Rousseau

Nicolas MEUNIER
Digital Communication Manager
Editorialiste
Retour en haut de la page

+ d'actus