Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Agritechture : Know your farmer. Trust your food. Buy Local. Des containers pour cultiver bio et local.

16
nov
2017
Bertrand Leseigneur
Retail Innovation Correspondent USA
4 minutes

SQUARE ROOTS

Comment réinventer l’agriculture pour apporter les meilleurs produits au cœur même des villes? C’est le projet révolutionnaire de Square Roots: la ferme urbaine créée par Kimbal Musk, le frère d’Elon Musk, au cœur de Brooklyn.

Le Concept

Le phénomène de l’agriculture urbaine est au coeur des préoccupations de nombreuses startups notamment à New York. Le marché de la foodtech mondial pourrait atteindre les US$ 250 milliards en 2022 et de nombreux acteurs se positionnent sur ce secteur pour re dynamiser les centres villes en ouvrant notamment des fermes urbaines.

Ainsi, en novembre 2016, Kimbal Musk (NDLR: oui le frère d’Elon!) et son collègue Tobias Peggs ont lancé Square Roots, un programme d’incubation d’agricultures urbaines à Brooklyn, New York. Cet incubateur se compose de 10 fermes situées dans des conteneurs d’exportation en acier de 30m2 chacun, où les jeunes entrepreneurs travaillent pour développer des  formes de culture verticale.

Square Roots cherche à changer la façon dont nous mangeons en créant ce que ses dirigeants appellent une «véritable révolution alimentaire».

The Square Roots Platform

Kimbal Musk a dirigé deux chaînes de restaurants, The Kitchen et Next Door où les menus sont préparés avec les productions locales.

The Kitchen

Depuis 2011, son programme à but non lucratif les « Learning Gardens » est dispensé dans plus de 300 écoles pour enseigner l’agriculture aux enfants.

Sa prochaine cible: l’agriculture industrielle.

Chaque année, Square Roots va recruter 10 fermiers (débutants ou non). Ces fermiers vont produire différentes variétés de salades, des herbes, du basilic, des épinards, de la rhubarbe…toutes sortes de légumes verts bons pour la santé.

Lors d’un programme de formation de 13 mois, ces apprentis entrepreneurs sélectionnés sur dossier par l’équipe de Musk, vont apprendre à cultiver les produits de leur choix dans leurs “fermes”, à développer un business plan, leur marketing et leur leadership lors de cours ou à travers des rencontres avec des mentors proposées par Square Roots. «Les diplômés sont spécialement placés pour entreprendre une vie de véritable entrepreneuriat alimentaire – avec le savoir-faire pour construire une entreprise prospère et responsable», écrit Musk sur Medium. « Les opportunités devant eux seront sans fin”.

Learning program

4 pillarsA la fin de leur formation, ils pourront alors se lancer dans le grand bain de l’agriculture urbaine par eux-mêmes en achetant leur propre container (US$80 000) ou s’investir dans le développement de Square Roots dans d’autres villes américaines.

Pourquoi aller faire une visite ?

Tobias Pegg

Rencontrer le co-fondateur

En arrivant sur le site qui ne peut être visité que durant des meetups très populaires (plus de 200 personnes en moyenne) , vous êtes accueilli par Tobias Peggs, un startuper anglais, ami de longue date de Kimbal Musk et qui était il y a quelques années de cela, en charge des applications mobiles pour WalMart. Il vous racontera que son incubateur est installé sur le terrain d’une ancienne usine productrice d’ammoniac, qui rentre dans la constitution des insecticides utilisées par l’agriculture industrielle. C’était donc l’endroit idéal pour lancer une révolution agricole propre ! Petite anecdote qu’il aime aussi rappeler : les containers sont situés à deux pas de l’immeuble dans lequel est né le rapper Jay Z !

Go inside a container

Voir un container

Les containers de 30m2 permettent de cultiver par exemple 25 kilos de basilic par semaine ou jusqu’à 50.000 laitues par an, soit l’équivalent d’un champ de 8 000m2 selon Square Roots. Chaque jour, 30 litres d’eau (l’équivalent d’une demi-douche) sont nécessaires pour assurer le développement des cultures soit 90% moins d’eau qu’une ferme classique. Elle provient de la récupération des eaux des gouttières situées sous les plantes, de pluies ou des pompes à incendie situées en bord de rue. A l’intérieur, un système impressionnant de LED va apporter toute la lumière nécessaire à la photosynthèseBleuRose, elles s’illuminent avec la ou les couleurs nécessaires à leur développement. Paradoxalement, cela consomme aussi beaucoup d’électricité. La prochaine étape sera-t-elle d’équiper les toits des containers de panneaux solaires ?

Environnement climatique recréé

Créer les conditions climatiques in situ

Grâce à l’analyse des données météorologiques d’un pays, vous pouvez pratiquement recréer les conditions parfaites dans le container pour faire pousser des légumes selon les caractéristiques d’une région ou d’un pays. Vous avez mangé le meilleur basilic de votre vie en Italie en 2007? Square Roots pourra recréer les mêmes conditions climatiques en container pour faire pousser le basilic.

Les fermiers ont donc accès à une application mobile qui leur permet de contrôler la températurel’humidité et même le vent afin de créer ou recréer ces conditions météos spécifiques. L’application n’est ouverte qu’aux membres de Square Roots.

Buy Local the Agritechture

Un marché local

Si vous êtes à New York et que vous souhaitez acheter désormais vos salades ou votre basilic directement auprès de Square Roots, c’est tout à fait possible. Square Roots développe différents programmes de vente, du fermier aux magasins, du fermier aux restaurants ou du fermier vers le client classique.

Vous pouvez passer une commande en ligne et être livré chez vous directement. A noter, le nanobytemegabyte ou terabyte, termes associée à chaque type d’abonnement. On est ici dans l’agritechture ! Ainsi, si vous choisissez la formule nano, vous serez livré chaque semaine d’un paquet de pousses à US$7.

Quand vous visitez Square Roots durant leurs meetups, vous avez la possibilité d’acheter vos légumes directement auprès des fermiers. Ces légumes restent encore chers mais la multiplication de ces fermes urbaines aura elle aussi un effet sur le prix.

MakeAmericaFarmAgain

Des fermiers entrepreneurs

Chaque année, les fermiers vont devoir produire leurs légumes et développer leur clientèle, mais aussi imaginer contribuer au développement de l’agriculture urbaine en pensant à de nouvelles manières de faire croître leur business.

Paul Philpott a par exemple décidé de proposer des conférences et des événements dans des quartiers défavorisés afin de sensibiliser les plus jeunes à l’intérêt de consommer des produits frais, des légumes verts et qui ne proviennent pas de l’agriculture industrielle.

Certains fermiers vont aussi se lancer dans des business en parallèle de leur activité d’agriculteur. Nabeela Lakhani a par exemple, développée une ligne de vêtements pour promouvoir son métier. Ses t-shirts “Make America Farm Again” sont ainsi disponibles sur le site Etsy.

L'interview du co fondateur

La visite de Square Roots en photos

Bertrand Leseigneur
Retail Innovation Correspondent USA
Basé à New York, Bertrand est le correspondant Innovation Retail de l'Echangeur aux USA, il décode les derniers concept stores américains !!
Retour en haut de la page

Articles recommandés