Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Quand les centres commerciaux tentent de se réinventer avec WeChat…

30
mar
2020
Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
3 minutes
Alors que le boom du e-commerce a amené certains à prédire la mort des centres commerciaux, Wanda Group, géant chinois du secteur de l’immobilier s’est associé à Tencent, le géant tech à l’origine de l’application WeChat.  En 2019, ils ont inauguré un centre commercial intelligent à Pékin.  

Le concept

Les géants chinois de l’immobilier et de la technologie Wanda Group et Tencent se sont associés en créant une joint venture et ont inauguré en mai 2019 un premier projet pilote : le centre commercial 36Kr à Pékin. 

Le centre commercial utilise les technologies développées par Tencent. Il se veut un lieu d’expérimentation du « New Retail« , cette tendance lancée par Alibaba avec ses supermarchés Hema il y a quelques années.  La Chine connaît une évolution inédite dans les domaines de la vente au détail et du e-commerce : épiceries, centres commerciaux, supermarchés ou encore hypermarchés s’essaient à digitaliser l’expérience client en magasin avec des innovations telles que la reconnaissance faciale, les paiements numériques, la livraison rapide, le Big Data et le shopping personnalisé.  

Au-delà de la visibilité, l’association de ces deux mastodontes leur profite sur plusieurs aspects. Tout simplement un énorme trafic en ligne via WeChat et d’autres plates-formes pour Wanda Group, leur assurant de récolter assez de données pour améliorer les services de l’entreprise. Quant à Tencent, l’entreprise aura accès à de nouveaux volumes de trafic hors ligne et de scénarios de consommation lui permettant d’accélérer la mise en œuvre de sa stratégie smart retail et de développer de nouvelles offres. 

Si l’objectif d’un centre commercial intelligent semble sortir des films de science-fiction, il est cependant bon de noter que la réalité n’est pas toujours aussi reluisante : derrière le battage médiatique, force est de constater qu’une partie des technologies mises en avant ne fonctionnaient pas lors de notre visite ou bien n’avaient été présentes que quelques mois après l’inauguration afin de réaliser des phases de tests. Le « smart retail » est donc bien en marche mais le modèle n’est pas encore au point et de nombreuses itérations sont à venir.

Affaire à suivre ! 

Pourquoi visiter le magasin ?

Une expérience client digitalisée

Des écrans interactifs, des QR Codes projetés, des publicités holographiques… En vous promenant dans les couloirs du centre commercial, la digitalisation du lieu est visible. Vous pouvez ainsi,  par exemple, observer des paires de chaussures ou encore un rouge à lèvre dernier cri exposés en 3D sous forme d’hologramme au détour d’une boutique. 

Des cabines d’essayage 2.0

Afin de rendre le passage en cabine d’essayage moins fastidieux et réguler les flux, les clients sont invités dans certaines boutiques de vêtements à essayer virtuellement des vêtements. Des écrans spécifiques leur permettent ainsi de visualiser le rendu de différents produits sur des mannequins et faire leur choix. 

Un paiement facilité en tout point de vue

Les clients peuvent payer leurs achats dans certains magasins en utilisant la reconnaissance faciale au moment du passage en caisse ou bien même directement passer par leur application de portefeuille mobile WeChat Pay afin de régler les frais de parking et autres achats. 

Une zone de jeu pour se détendre

Vous souhaitez faire une pause au milieu de votre séance shopping ? Le centre commercial (au-delà des offres habituelles de restaurants ou cafés) vous propose également une aire de jeu basée sur la réalité virtuelle : frissons garantis ! 

Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
Pour explorer avec vous la transformation du retail avec un double regard éditorial et business
Retour en haut de la page

Articles recommandés