Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Burberry mise sur l’interaction et le partage social avec son nouveau magasin à Shenzhen

22
déc
2020
Céline Delacharlerie
Correspondante Innovation Retail Asie
3 minutes
La marque de luxe Burberry s’est associée au géant chinois Tencent, l’éditeur de la Super App WeChat, pour sa nouvelle boutique vitrine ouverte à Shenzhen cet été. Le magasin a été conçu pour encourager le partage et l’interaction sociale. Un mini-programme, c’est-à-dire une “app dans l’app” disponible dans WeChat permet aux clients de faire des réservations dans le café exclusif de Burberry, de réserver une cabine d’essayage ou encore de scanner les étiquettes des produits pour obtenir de l’inspiration sur les styles qu’ils peuvent créer avec le produit.

Le magasin rassemble tous les ingrédients pour garantir une visibilité de la marque sur les réseaux sociaux : il offre une expérience visuelle, créative et sensorielle unique que les clients ne manquent pas de partager sur WeChat. La vitrine du magasin est une recréation de la rampe du défilé de Burberry Automne-hiver 2020, avec laquelle les passants peuvent interagir. Les trois cabines d’essayage sont chacune décorée de manière unique. Le magasin comporte également un espace café exclusif, qui requiert une réservation, et est continuellement sujet à liste d’attente. Les tables du café sont des miroirs, offrant un effet unique et une opportunité de plus de prendre en photo son repas et le partager sur les réseaux sociaux.

Le nouveau magasin de Burberry s’inscrit ainsi parfaitement dans la mouvance du retail comme lieu d’interaction sociale avec les clients plutôt qu’un lieu de vente. Le parcours en magasin est conçu pour “augmenter” la vie du client en ligne et en boutique. Le magasin a reçu beaucoup d’attention à son lancement, mais va devoir se réinventer continuellement pour attirer les clients à revenir régulièrement pour vivre une nouvelle expérience.

Par ailleurs, le lieu fait également usage de la technologie, grâce à sa coopération avec Tencent. Burberry et Tencent ont développé un mini-programme sur WeChat qui permet aux clients de se voir attribuer un animal de compagnie digital, qu’ils peuvent faire évoluer en gagnant de la “monnaie sociale” grâce à leur interaction et usage du mini-programme en magasin. La “monnaie sociale” donne également droit à du contenu personnalisé, comme de nouveaux personnages ou des tenues pour l’avatar, ou des plats exclusifs dans le menu du café.

Pourquoi télécharger le mini-programme et visiter le magasin ?

Vitrine

Interagir avec la vitrine du magasin

La vitrine du magasin est une recréation de la rampe du défilé de Burberry Automne-hiver 2020, qui enregistre et recrée les mouvements des visiteurs.

Animal

Découvrir votre animal de compagnie Burberry

Une fois votre profil créé, vous obtenez un avatar digital sous forme d’animal de compagnie. Pour encourager l’engagement, le programme a un système de récompense permettant de gagner de la “monnaie sociale” qui donne droit à du contenu personnalisé, comme de nouveaux personnages ou des tenues pour l’avatar, ou des plats exclusifs dans le menu du café.

QR code

Scanner les étiquettes des produits

Tous les produits ont des QR codes, que les clients peuvent scanner pour obtenir plus d’informations et des idées de styles que vous pouvez créer avec le produit.

The café

Réserver une table au “Thomas Café”

Ce café unique et exclusif accessible via le magasin Burberry nécessite une réservation via le mini-programme de Burberry dans WeChat, et offre de nombreuses opportunités de photos.

Cabine

Réserver une des trois cabines d’essayage

Le mini-programme vous permet de choisir la cabine d’essayage que vous préférez, parmi trois cabines décorées de manière unique, de la réserver et de sélectionner la musique que vous souhaitez y entendre.

Céline Delacharlerie
Correspondante Innovation Retail Asie
Céline est la correspondante de l'Echangeur en Chine. A l'affut des innovations retail, elle repère et analyse les dernières tendances magasins et consommation en Asie.
Retour en haut de la page

Articles recommandés