Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

La messagerie instantanée Line développe une activité de ecommerce

15
juin
2015
Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
2 minutes
Fort de l’audience des services de messageries instantanées, des acteurs comme Line, société majeure du marché de la messagerie en Asie, propose désormais à ses utilisateurs de faire leurs courses d’épicerie depuis le Smartphone.

Le Fait

Trois ans après son apparition, Line, l’application japonaise de messagerie instantanée, est devenue un acteur majeur du marché de la messagerie en Asie et revendique 181 millions d’utilisateurs actifs. Après avoir lancé un service de réservation de taxis puis de streaming, l’entreprise continue de diversifier son activité. Elle propose désormais aux 36 millions d’utilisateurs thaïlandais de l’application (le deuxième plus gros marché pour la firme après le Japon) de faire leurs courses sur mobile. Line permet d’acheter de l’eau, du café ou encore des nouilles et s’engage à livrer ses clients gratuitement le jour suivant la commande. Pour attirer les utilisateurs, l’entreprise propose trois fois par jour des offres promotionnelles et compte bien étendre la forme à d’autres pays en Asie du Sud. Les achats pourront être réglés par le biais du service de paiement électronique Line Pay lancé en 2014.

Pour accélérer la cadence, Line voit désormais plus loin. L’entreprise a annoncé le lancement d’un fonds d’investissement, qui prendra des participations dans des fournisseurs de services en tous genres : e-commerce, paiement, média, divertissement… afin de multiplier les sources de revenus.

Le décodage

Début 2015, L’Echangeur pointait dans son rapport « Commerce Reloaded » l’émergence des boutons « Buy » sur l’ensemble des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest). En effet, les applications des réseaux sociaux sont celles les plus consultées sur mobile. A titre d’exemple, en France, 8 utilisateurs sur 10 parmi les détenteurs de smartphones ou tablettes, y accèdent de manière systématique. Bénéficiant d’une forte audience, ils représentent un canal de vente supplémentaire pour les marques.

Nouvel élément : le chat associé aux réseaux sociaux. En Grande-Bretagne, selon Forrester, les applications de chats associées aux réseaux sociaux représentent déjà plus de 37% du temps quotidien passé sur les applications. Outre la fréquence des interactions, les plateformes de chat adressent 2 moteurs importants pour améliorer l’expérience consommateur : la connexion et la facilitation. Dès lors, pas étonnant que Facebook aux Etats-Unis ou Tencent en Chine y voient la possibilité de monétiser leur audience et développent de véritables plateformes marketing.

Wechat, la messagerie instantanée de Tencent, montre la voie : la société chinoise a été la première à avoir transformé son application de chat en y mêlant média, capacités sociales, commerce et paiement. Demain, les Galeries Lafayette, forte de sa clientèle chinoise, pourrait tout à fait proposer d’accepter Wechat comme moyen de paiement.
Quant à Facebook, il a annoncé l’intégration de 40 applications au sein même de son application Messenger positionné pour les marques comme un outil facile à implémenter pour gérer leur service client.

Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
Pour explorer avec vous la transformation du retail avec un double regard éditorial et business
Retour en haut de la page

Articles recommandés