Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

McDonald’s se lance dans les réseaux sociaux éphémères

07
mar
2014
Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
2 minutes
C’est désormais sur Snapchat, le réseau social de partage de photos et vidéos sur mobile dont l’originalité est l’autodestruction des contenus, que McDonald’s a annoncé son arrivée. L’idée est de partager des photos d’évènements et des petits moments du quotidien.

Le Fait

Lancée en septembre 2011, l’application Snapchat disponible sur Android et iOS a pris de l’ampleur en 2013. Selon les derniers chiffres dévoilés par la société, 200 millions de « snaps » sont envoyés chaque jour. C’est 4 fois plus que le nombre d’images publiées quotidiennement sur Instagram ! L’application compterait plus de 8 millions de membres à travers le monde.
En octobre 2013, Snapchat a sorti une nouvelle fonctionnalité : stories. Il s’agit là de message à partager avec ses amis pendant 24h, là où les photos et vidéos se détruisent après leur ouverture Cette fonction vise clairement les annonceurs qui y voient la possibilité de travailler leur mise en scène.
C’est ce format que MdDonald’s a utilisé pour annoncer l’arrivée de son nouveau hamburger ! Après l’avoir officiellement publié sur ses réseaux traditionnels – la marque compte plus de plus de 2,22 millions de followers sur Twitter et plus de 30 millions de fans sur Facebook – elle a ensuite partagé un snap de la star de la NBA James Lebron avec ses abonnés.
Pour Rick Wion, directeur Social Media de l’enseigne, il s’agit avant tout d’un test : « Avec toute plate-forme, nous voulons d’abord expérimenter et voir comment cela fonctionne. Pour l’instant, nous avons obtenu plusieurs milliers de followers en quelques jours. Nous pensons que c’est un bon signe que cela a une viabilité à long terme ».

Le décodage

En 2013, les grands acteurs des réseaux sociaux sont restés les mêmes : Facebook, Twitter, Google+, Instagram, Pinterest…, ces deux derniers se sont d’ailleurs largement ouverts à la publicité.
Snapchat est-il le réseau social hype de demain ? Il est bien sûr trop tôt pour les marques ou les enseignes de s’investir massivement sur ce réseau qui ne propose pour le moment aucun outil de mesure de l’efficacité d’un post. Reste que SnapChat dispose d’une base d’utilisateurs très jeunes, ce qui peut constituer une cible de choix pour certaines marques comme McDonald’s.
Plus intéressant à surveiller, la montée de l’éphémère, voire de l’anonymat, non seulement les Anonymous, les personnes masquées, Wikileaks, mais les messages à durée de vie éphémère comme Snapchat, voire Secret où l’on ne sait qui écrit … Ces nouveaux comportements sont-ils drivés par la peur du partage de données, l’envie de plus d’intimité sur le digital ou de ne pas laisser de trace sur le web ou la lassitude des mastodontes ? Comme quoi Edward Snowdon a éveillé des vocations au-delà des craintes…

Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
Pour explorer avec vous la transformation du retail avec un double regard éditorial et business
Retour en haut de la page

Articles recommandés