Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Les casques de réalité virtuelle s’invitent en magasin

09
mar
2015
Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
2 minutes
Que ce soit Occulus Rift, le Samsung VR voir le Google cardboard, les casques de réalité virtuelle commencent à être utilisés en magasin afin d’offrir une expérience client digitalisée différenciante.

Le Fait

Audi a déployé un casque de réalité virtuelle dans son magasin digitalisé de Londres afin d’offrir une expérience unique à ses clients autour de l’Audi TT (un coupé). Les clients vont pouvoir tester l’Audi TT sans avoir à quitter la concession en visualisant à travers le casque une vidéo 360° d’un test sur circuit du véhicule.
Déjà lors du mondial de l’Auto 2014 à Paris, de nombreux stands (Peugeot, Nissan, Volvo,…) utilisaient le casque Occulus Rift pour dévoiler les nouveaux concepts cars voir même, découvrir les sensations d’un accident comme avec le stand Segula Technologies.

Les agences de voyages sont également fortement intéressées par ces casques afin d’offrir une expérience différenciante face à la concurrence d’internet. C’est ce qu’à proposé Look Voyage avec le casque en carton de Google, le Cardboard. Malgré son coût ridicule de 25$, le cardboard offre une véritable expérience immersive et permettait de faire découvrir des hôtels et des destinations aux clients.

Le décodage

Peu importe la technologie de réalité virtuelle utilisée, encore une fois c’est le contenu qui va faire la différence. Et c’est bien là qu’Audi semble s’être trompé car lorsqu’il s’agit de l’achat d’une Audi TT, l’émotion est bien trop forte pour être cantonnée dans de la réalité virtuelle. Les clients ont besoin de ressentir la puissance du véhicule sous leurs pieds.
Autant pour faire voyager les clients au cœur d’un rallye automobile ou découvrir la voiture du futur cela semble pertinent, autant pour vendre un véhicule l’impact de cette technologie semble limité pour les amoureux des belles cylindrées.

A contrario, l’usage dans le domaine du voyage qui va permettre à des clients de vérifier les infrastructures d’un hôtel et l’intérêt de sites touristiques avant de décider de la destination des prochaines vacances semblent beaucoup plus approprié. La réalité virtuelle va pouvoir jouer son rôle d’aide à la découverte puisque très visuel contrairement à une voiture où le ressenti corporel joue autant que le visuel.
Un secteur comme l’immobilier peut bénéficier clairement de ce type de technologie pour visiter virtuellement des appartements et maison avant tout déplacement et ainsi permettre de gagner du temps dans l’acquisition d’un bien immobilier.

Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
Expert des technologiques émergentes, Nicolas parcourt les salons innovations de par le monde pour sentir les nouvelles tendances.
Retour en haut de la page

Articles recommandés