Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Avec son ‘Smart Fridge’, Amazon fait l’apogée du commerce ambiant !

27
oct
2021
Guillaume RIO
Responsable Technologies & Partenariats
4 minutes

Si Amazon a toujours excellé dans la logistique, le géant américain veut aller encore plus vite en anticipant vos besoins alimentaires ! Comment ? En créant un réfrigérateur connecté !

Comment ça fonctionne ?

Selon les équipes Business Insider, ce sont les équipes en charge des magasins Amazon Go (magasins sans caisse) qui ont travaillé sur le projet ‘Pulse’ visant à développer un réfrigérateur connecté intelligent. Ce dernier permet d’analyser l’inventaire de vos stocks en temps réel. Par exemple, si vous venez à manquer d’un produit que vous achetez fréquemment, le réfrigérateur vous enverra une notification et lancera automatiquement la commande auprès de Whole Foods ou d’Amazon Fresh. L’appareil pourra également vous proposer des recettes personnalisées, vous suggérer un régime nutritionnel, ou encore enregistrer la date d’expiration des produits afin de vous avertir avant qu’ils ne périment !

La technologie du réfrigérateur serait basée sur la « reconnaissance d’images » (cf. brevet déposé en 2017 ci-dessous), soit la déclinaison de la technologie mise en place dans les magasins Amazon Go.

La même équipe est également à l’origine du système de paiement sécurisé avec la paume de la main Amazon one, ou encore du Dash Cart, le chariot intelligent qui scanne automatiquement les produits que vous mettez à l’intérieur.

Après avoir mis sur le marché son four en marque propre et intégré son intelligence artificielle, Alexa dans de nombreux objets domestiques, Amazon serait en discussion avancée avec un grand nom de l’électroménager pour produire ses « smart fridges ».

Le décodage

Nous sommes aujourd’hui dans une aire ou tout s’accélère et se digitalise. Le géant américain l’avait déjà bien compris en lançant ses boutons de commande Dash pour se réapprovisionner en lessive, ses magasins sans caisses ou d’autre produits qui ont été automatisés pour faciliter le quotidien. Il est essentiel pour Amazon d’optimiser le temps de vie du « citoyen » : « give people the time they need to live their life, rather than drive around town for their grocery shopping » (donner aux gens le temps dont ils ont besoin pour vivre leur vie, plutôt que d’aller en ville pour faire ses courses)

Selon eMarketer, près de la moitié des Américains vivent à moins de 30 km d’un entrepôt Amazon. Le lancement de l’offre PrimeNow a bousculé les standards du marché en matière de livraison et a incité les acteurs historiques à innover pour rester dans la course. Profitant de l’augmentation des fermetures de magasins et d’un marché immobilier au plus bas, Amazon Prime Now est en train d’ouvrir des entrepôts au cœur des plus grandes villes du monde afin de respecter sa promesse. On assiste à une véritable « logistification » de nos villes afin de répondre au plus vite à des clients de plus en plus exigeants !

Amazon voudrait développer des centres logistiques urbains totalement automatisés appelés microfulfillment centers : il s’agit de micro-plateformes logistiques de 100 à 300 mètres carrés, opérant sur une zone de chalandise très ciblée (1 à 2 kilomètres en moyenne) situées en zone urbaine pour rapprocher le produit du consommateur final. Ils centralisent entre 1.500 et 2.000 références. Ce référencement minimaliste répond parfaitement à une vaste demande d’un public urbain toujours plus pressé ! Ces microfulfillment centers intègrent même les derniers points de vente Amazon Fresh, sur un modèle de magasin de proximité hybride (cf. image ci-dessous).

Et dans le futur ?

Dans un futur proche, ces mini entrepôts seront soutenus par les propres véhicules électriques et autonomes d’Amazon Rivian, Aurora et Zoox, et par les drones Amazon (en attente de validation par la Federal Aviation Administration) livrant directement aux consommateurs.

Cette notion d’instantanéité, d’anticipation des besoins intimes pourrait être encore plus fine avec l’intégration du dernier-né : le Halo View health band. Cette montre connectée, à l’image de Fitbit ou d’Apple Watch, est dotée de plusieurs capteurs permettant d’analyser le taux d’oxygène dans le sang (SpO2), les émotions, l’activité quotidienne, le rythme cardiaque, la température cutanée ou les données de sommeil. De plus, via l’application de la montre, il est possible de scanner sa morphologie et ainsi suivre des cours de fitness appropriés et liés à votre activité et à vos objectifs en terme de poids de forme à atteindre.

Imaginez que cette montre soit synchronisée avec votre réfrigérateur intelligent, fini les prises de tête : Faites place au régime nutritionnel optimisé basé sur vos évolutions physiques !

Dans cette même veine, Alibaba lors du CES 2017, avait déjà proposé un smart fridge incorporant une caméra externe, capable de scanner votre morphologie et de vous soumettre des régimes appropriés seulement disponibles sur sa plateforme Taobao.

C’est bien là l’enjeu ! Amazon est sur le point de lancer un service d’abonnement — Amazon Prime Health — pour une santé personnalisée.

Le smart fridge ne serait qu’un élément du puzzle permettant à Amazon de devenir notre personal life assistant, ce que l’on pourrait appeler l’Amazon Prime Life dans le cas du géant de Seattle.

Compagne de vie, l’intelligence artificielle prônée par Amazon s’immisce dans notre quotidien et s’empresse d’aller au-devant de nos besoins. Miroir de nos envies, elle présente un monde à notre image et satisfait nos désirs inexprimés, voire embryonnaires.

 

Guillaume RIO
Responsable Technologies & Partenariats
Spécialiste des écosystèmes BATX & GAFA et passionné par la Chine, Guillaume analyse l'impact des nouvelles technologies sur nos vies.
Retour en haut de la page

Articles recommandés