Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

21
mar
2018
Guillaume RIO
Responsable Technologies & Partenariats
3 minutes

Amazon

Amazon s’immisce jour après jour dans le secteur de la santé et va bien au-delà de sa marketplace marchande.

Amazonmédicament

Le fait

Si Amazon a fait récemment les unes de la presse suite à ses différents rachats dans le retail, il y a une actualité qui est passée quasiment inaperçue le concernant c’est son positionnement dans l‘industrie de la santé à travers la mise en place d’un laboratoire sous le nom de code a1.492.
Parmi les offres d’emploi postées sur le site, on trouvait un spécialiste du machine learning, avec une expérience dans la technologie liée à la santé et aux données médicales. De quoi laisser supposer que l’équipe en question travaillerait sur le sujet de la santé connectée, ce qui n’est pas étonnant pour Amazon !

D’autre part L’entité « 1492” a racheté Grail, une start-up spécialisée dans le cancer, et embaucherait un directeur des soins de santé et des sciences de la vie.

COVER-STORY_Jeff-Bezos_AMAZON-e1496290957257-450x450

Sur le sujet, dans une interview accordée à CNBC en février 2018, le PDG Warren Buffett, a déclaré qu’une joint-venture avec le PDG d’Amazon Jeff Bezos et le PDG de JP Morgan Chase, Jamie Dimon, visait plus que de simples changements dans les coûts de santé.

En outre, ce partenariat a des ambitions plus larges pour bouleverser les soins de santé traditionnels. Warren Buffet ajoute que les coûts des soins de santé aux États-Unis sont d’environ 18% du produit intérieur brut (PIB) et que ce chiffre est fort susceptible d’augmenter, alors que dans les autres pays cela représente environ 11% du PIB.’

« J’aime l’idée de s’attaquer à ce que je considère comme le problème majeur de notre économie », a déclaré Buffett sur CNBC.

Last but not least Amazon au 19/03/2018 vient de recruter Taha Kass-Hout, premier responsable informatique de la FDA (Food Drug Association, soit l’organisme qui a le mandat d’autoriser la commercialisation des médicaments sur le territoire des États-Unis), décrit comme un «médecin dirigeant donnant aux consommateurs les moyens d’accéder à des écosystèmes de données durables sur la santé».

Amazon veut-il remplacer la santé publique ?

le décodage

Si la recherche dans la santé est désormais préemptée par Amazon et a pour volonté de changer le système public de santé, il est intéressant de se pencher sur les différentes initiatives des géants du net sur le sujet.

Google a présenté l’API Cloud Healthcare lors de la conférence HIMSS 2018, qui vise à faciliter la collecte, le stockage et l’accès aux données de santé pour les organisations médicales avec son AI deepmind.

Pour l’instant, Google expérimente l’API Cloud Healthcare avec un groupe restreint de partenaires, tels que la Stanford School of Medicine

samsung-hero-phoneDe son côté Samsung Health et la société de thérapie numérique WellDoc ont uni leurs forces pour permettre aux clients Samsung d’accéder à la nouvelle version grand public du programme Diabetes Wellness Program (DWP) de WellDoc, le tout avec l’appui des objets connectés du groupe.

 

Enfin, en novembre 2017, Amazon Web Services (AWS) a annoncé son partenariat avec le géant de la technologie de la santé Cerner pour aider les fournisseurs de services médicaux à utiliser leurs données pour faire des prédictions de santé ‘efficaces’.

Enfin Amazon a lancé un partenariat avec la socité Merck. Cette collaboration tirera parti de l’expertise des deux organisations. L’expertise de Merck en épidémiologie, développement de médicaments, recherche observationnelle, programmes d’adhésion aux médicaments et d’éducation des patients, et l’expertise d’Amazon en services Web, appareils connectés et interfaces vocales. Merck travaille donc avec Amazon Web Services (AWS) pour explorer la création et la livraison de solutions numériques innovantes pour les personnes atteintes de maladies chroniques en utilisant Amazon Lex, soit les mêmes technologies d’apprentissage en profondeur qui alimentent Amazon Alexa

Amazon crée donc de manière proactive un écosystème de santé (recherche, réactivité, et intervention) précieux autour de sa plate-forme d’informatique vocale Alexa.

Diapositive1

Last but not least, Amazon propose déjà des médicaments de marque en vente libre tels que Advil, Mucinex et Nicorette, ainsi que des options de la marque générique comme GoodSense de Perrigo.

Cette monté en puissance d’Amazon dans le monde de la santé , ne fait que renforcer son large écosystème (que nous avons présenté lors de la conférence Commerce Reloaded #CR18ECH) qui touche pratiquement tous nos moments de vies du quotidien à l’image de son homologue chinois Alibaba qui propose Alihealth pour la santé.

Alihealth

La loi va devoir se réinventer pour encadrer l’IA d’une part et par extension notre vie… La gouvernance, la régulation des plateformes protéiformes dopées à l’AI vont probablement représenter dans les années à venir l’essentiel du travail parlementaire et certainement lancer un véritable débat public !

Guillaume RIO
Responsable Technologies & Partenariats
Spécialiste des écosystèmes BATX & GAFA et passionné par la Chine, Guillaume analyse l'impact des nouvelles technologies sur nos vies.
Retour en haut de la page

Articles recommandés