Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Alibaba et les 40 services : l’incarnation du commerce ambiant !

14
oct
2020
Guillaume RIO
Responsable Technologies & Partenariats
7 minutes
Lors de ses résultats trimestriels (annoncés le 20/08/20), Alibaba a fait état d’un doublement de son bénéfice net à 6,7 milliards de dollars et d’une croissance de son chiffre d’affaires de 34% (22 milliards de dollars) d’une année sur l’autre ! Si l’épidémie du SRAS de 2003 fut l’année du lancement de sa place de marché Taobao, 2020 en période Covid 19 semble stimuler les ventes en lignes de ses deux plateformes Taobao et Tmall.

alibaba - marketingtochinaSi le chiffre d’affaire est principalement le fait du marché chinois (au total 75 % réalisé via notamment ses enseignes Taobao.com et Tmall.com) et d’une démocratisation à outrance du live shopping (Taobao Live), du O2O (Offline to online), Alibaba via AliExpress (pendant de Taobao et Tmall à l’international) tente aussi de conquérir le monde occidental en prévoyant de recruter jusqu’à 100 000 influenceurs. Dernièrement Alibaba a justement lancé son 1er pop-up store AliExpress en France.

Depuis 2003 le géant chinois s’est développé avec une attention extrême portée au client au travers de ses places de marché (Taobao, Tmall). Cette attention se porte désormais jour après jour au plus près de la vie du citoyen. Alibaba est avant tout un véritable écosystème serviciel porté par sa solution de paiement mobile Alipay lancée en Chine en 2004 ! Il compte sur un véritable empire de services, opérant dans une multitude de métiers différents dont la finance, la santé, la smart home, le tourisme, la distribution ou l’IoT. Alibaba a tout pour proposer « des forfaits de vie » qui engloberont tous les pans du quotidien soit ‘l’industrie de la vie’.

Le Fait : Alibaba, l'entreprise indissociable de la vie de millions de chinois.

Sur l’ensemble de l’exercice 2019-2020, terminé fin mars 2020, Alibaba a engrangé un chiffre d’affaires 71,98 milliards de dollars soit une hausse de 35% sur un an.

Si la pandémie, le confinement et la distanciation sociale ont forcé les consommateurs à se tourner vers les plateformes de commerce, c’est aussi dû à une présence omnipotente et une innovation permanente d’Alibaba dans la vie des chinois. Quand Daniel Zhang successeur de l’iconique Jack Ma affirme « Le monde va vers le ‘numérique d’abord’ et le ‘numérique partout’. Nous pensons que notre infrastructure et nos moyens nous permettront de jouer un rôle important de ce mouvement », ce ne sont pas des paroles en l’air.

Au-delà du pur commerce – il est le père du O2O (Online to Offline) – Alibaba a aussi participé à la lutte et recherche contre le Covid 19.

En effet, dès le 11 février 2020, le gouvernement chinois s’est associé avec Alibaba pour développer un système d’évaluation de la santé par code couleur (appelé Alipay Health Code) qui suivait des millions de personnes chaque jour. Les citoyens devaient obligatoirement se connecter à l’application Alipay d’Alibaba qui représente désormais près de 55 % du marché chinois du paiement mobile dans un pays où près de 90 % de la population a recours à un porte-monnaie électronique. Seules les personnes qui recevaient un QR code de couleur verte étaient autorisées dans les espaces publics.

 

En amont, Alibaba, sous l’appellation Alibaba Cloud, a développé un système d’IA capable de détecter le COVID-19 sur un scan tomographique de la poitrine d’un patient en 20 secondes, avec une précision présumée de 96%. Le système a été formé sur les images et les données de 5 000 cas confirmés de COVID-19, et serait déjà utilisé par au moins 1000 établissements de santé en Chine.

Alibaba avec son bras financier (Ant Group), son retail ambiant (O2O) incarné par ses différentes plateformes retail, son offre cloud computing (Alibaba cloud) et IoT (AliOS Things), son entité santé (Alihealth) et Smart city (Brain city) est en train devenir indissociable de la vie de millions de chinois.

Le décodage

Ant financial la matrice de l’empire

Fondé en 2014, le bras financier d’Alibaba, Ant Group (déjà 10e capitalisation boursière bancaire mondiale) a su révolutionner le paiement mobile avec son application Alipay, devenu le moyen de paiement représentant 55 % du marché chinois (800 millions d’utilisateurs actifs) où près de 90 % de la population a recours à un porte-monnaie électronique. Si contrairement aux pays occidentaux, les paiements ne génèrent pas de profit en Chine, ils sont en premier lieu une source de données client, permettant par la suite d’affiner des offres servicielles contextualisées ou plus concrètement de proposer du « cross-selling » de crédits et de produits d’épargne. Le paiement numérique signe le début d’une relation-client continu et long terme grâce aux multiples informations recueillies.

 

Retail O2O

Grâce à la récolte pléthorique de données clients sur ses plateformes, Alibaba veut développer des services personnalisés dans ses magasins physiques à l’image de son enseigne phare ‘Ultra connecté’, et symbole du New Retail et du modèle O2O (Online-to-Offline) Freshippo (plus de 200 enseignes). Alibaba est persuadé que l’usage de son digital wallet ‘Alipay wallet’ va casser les codes par une plus grande fluidité du parcours client (moins de caisses et une utilisation renforcée de ‘scan pay and go’et ‘smile to pay’) et interaction avec les produits (usage AR, reconnaissance produits).

Terry Von Bibra, (manager Europe d’Alibaba) n’a pas hésité à redéfinir le consommateur : “The consumer does not care about online and offline,” ; “No consumer in the world gets up in the morning and says ‘I’m going to buy some shoes “online”. Les dernières réussites de Taobaolive et Freshippo en sont les parfaites illustrations.

 

Manufacturing et logistique

Si le New retail est avant tout le symbole du retail ambiant, Alibaba veut aller plus vite en back office et au niveau de la production. Le 24/09/2020 Alibaba a dévoilé son usine baptisée Xunxi Digital Factory (crééé en 2018) faisant partie de son programme « New Manufacturing« , dont la matrice est la production centrée sur le consommateur en tirant parti du cloud computing,  de l’IoT et de l’AI soit Alibaba cloud. A titre d’exemple il sera possible d’avoir un mode de production sur mesure, qui s’appuie sur les données de consommation et les tendances du marché en temps réel, agrégées à partir des différentes plateformes de commerce d’Alibaba (Alibaba.com, Hemo, AliExpress et Taobao…). Alibaba veut être le fer de lance du consumer-to-manufacturer (C2M) ! Selon ce dernier, cette avancé permettra de réduire de 20 à 30 % les coûts de production !

Alibaba a sa propre entité logistique Canaio qui doit gérer au quotidien 200 millions de colis. Au-delà de ses entrepôts automatisés, des ses propres flottes d’avions, de ses livraisons par drones, ce dernier vient de lancer un système de livraison autonome ‘Xiaomanlv’ qui peut transporter une cinquantaine de colis à la fois et réaliser une centaine de kilomètres en une seule charge. Ces derniers ont été largement testés lors du confinement.

@Alibaba @Alarmystockphoto

 

Tourisme

Après avoir transformé le retail et la consommation, Alibaba via sa filiale Fliggy (intégré dans Alipay) révolutionne le tourisme avec sa plate-forme de réservation dans l’hôtellerie à travers le monde. De même Alibaba a créé son propre hôtel, FlyZoo Future Hotel, dans lequel des robots servent les repas, répondent aux besoins des clients, et où l’ensemble des formalités se réalisent via Alipay et un système de reconnaissance faciale. Fliggy le 25 septembre 2020 s’est associé au musée du Louvre pour diffuser en direct une visite virtuelle du palais et de ses célèbres chefs d’œuvre.

@Alizila

 

Santé

Alibaba c’est aussi une véritable entité de santé recouvrant tous les métiers: allant de la recherche, la consultation médicale à la livraison à domicile de médicament. Par exemple, via l’application Alipay il était possible d’avoir une téléconsultation gratuite lors de la pandémie. Bien sûr Alihealth a grandement participé à développer le système d’évaluation de la santé par code couleur (appelé Alipay Health Code) qui suivait des millions de personnes chaque jour durant la pandémie Covid 19.

 

Smartcity

Lancé pour la première fois en septembre 2016 par Alibaba Cloud, City Brain est principalement utilisé pour améliorer les flux de circulation, faire des prévisions de circulation en direct et détecter les incidents de circulation. L’ensemble des données proviennent de caméras vidéo.

A ce jour, les infractions routières sont signalées avec une précision de 95%. Selon Jing Zhi, chef adjoint du Département de la sécurité publique de la province du Zhejiang, le système dispose de plus de 110 capacités d’alerte autonomes et de 1300 feux de circulation contrôlés par l’IA.

Alibaba a introduit City Brain dans 23 autres villes dont Suzhou et Guangzhou en Chine, ainsi que certaines villes en Malaisie. Il travaille pour passer de la gestion des flux urbains des villes existantes, à la fabrication des villes du futur ou l’éducation, la culture, l’environnement, la santé (Alypay health code) et le scoring social sont les projets phares.

Alibaba a mis en place un laboratoire d’urbanisme avec la municipalité de XiongAn, pour aider sa transformation en une ville numérique. Pour rappel Alibaba est chargé par le gouvernement de créer la smart city de demain ! Selon Yang Baojun, président de l’Académie chinoise d’urbanisme et de design, « tous les niveaux de changement dans la ville seront opérés par l’IA »

Le slogan de City Brain est d’une clarté sans faille: « Utilizing comprehensive real-time city data, ET City Brain holistically optimizes urban public resources by instantly correcting defects in urban operations. This has led to numerous breakthroughs in urban government models, service models, and industrial development. »

 

Automobile


Au-delà d’intégrer son système d’exploitation ALIOS dans de nombreux véhicules à travers la Chine afin de délivrer ces services contextualisés, Alibaba c’est aussi un acteur dynamique du marché de l’auto ! Pour cela Alibaba est l’actionnaire d’Xpeng considéré avec Nio comme le pendant de Tesla en Chine. Enfin à l’image d’Amazon avec le rachat de Zoox, Alibaba a fortement investi dans la jeune pousse AutoX (jeune fabricant chinois de voitures autonomes) qui a déjà des taxis autonomes dans la ville de Shanghai. On peut penser que ce dernier passera sous le giron de Didi Car (le Uber chinois) entité d’Alibaba.

 

 

Smarthome et services ambiants

Alibaba prévoit d’investir 10 milliards de yuans (1,15 milliard de dollars) pour accélérer l’intégration de l’AI et de son IoT que soutient son haut-parleur intelligent, Tmall Genie. Ces améliorations comprendront l’intégration des mini-applications Alipay ainsi que davantage de contenus et de services issus de l’écosystème plus large d’Alibaba qui couvre les loisirs, les soins de santé, les achats en ligne l’éducation et bien sûr la smarthome.

Quelques mots de conclusion

Alibaba préempte ainsi tous les interstices de nos moments de vie de consommateurs sous couvert d’Intelligence Artificiel (Alibaba cloud) et d’IOT (ALIOS). L’empire de Daniel Zhang, veut rendre notre parcours de vie consumériste et citoyenne plus fluide sous couvert de services ambiants. Sur la base de sa plateforme omnipotente (source de data inépuisable),

Alibaba réunit toutes les composantes d’un accompagnement au quotidien ubiquitaire ! C’est d’autant plus édifiant, qu’Alibaba affirme la puissance de son digital ID (Internet Finance Authentication Alliance) et veut le généraliser à travers tout le pays.

Guillaume RIO
Responsable Technologies & Partenariats
Spécialiste des écosystèmes BATX & GAFA et passionné par la Chine, Guillaume analyse l'impact des nouvelles technologies sur nos vies.
Retour en haut de la page

Articles recommandés