Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Votre dernier diner en amoureux raté à cause du bruit ? Choisissez votre restaurant en fonction de son niveau sonore

26
fév
2018
Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
2 minutes

iHEARu

Qui n’a jamais vécu un diner au restaurant qui tourne à la catastrophe à cause d’un niveau sonore trop important et des conversations impossibles à suivre… ?

Le fait

Vous recherchez un restaurant où le niveau sonore vous permettra d’entendre la conversation avec votre ami(e) ou avec votre chef lors d’un déjeuner de travail ? C’est désormais possible!

A San Francisco, Sydney ou Toronto choisissez le restaurant adapté en téléchargeant l’application iHEARu. En regardant les commentaires laissés par les utilisateurs, vous saurez quel restaurant choisir pour une conversation tranquille. En effet, l’application s’appuie sur sa communauté pour proposer ce service. Elle permet à tout à chacun d’utiliser le micro d’un téléphone pour mesurer les décibels de la pièce. Les données recueillies ainsi au fil du temps permettent d’établir de véritable dashboard de la qualité sonore d’un établissement. A noter que l’équipe créatrice de cette application a travaillé en binôme avec le NIOSH (The National Institute for Occupational Safety and Health) pour déterminer précisément l’échelle de mesure. Un indicateur à mettre désormais sur les vitrines des restaurants à l’instar du guide du routard ou de Tripadvisor ?

Le décodage

A l’heure où les maîtres mots de l’innovation technologique sont l’usage de la voix incarné par Amazon Echo et Alexa et l’exploitation à l’infinie des capacités de l’intelligence artificielle pour nous aider dans notre quotidien, que reste-t-il comme champ d’innovation pour les marques et les enseignes dans le cadre d’amélioration de leurs services ? Regardez les petits détails de notre quotidien. Ici, c’est l’environnement sonore du restaurant qui est le point d’entrée du choix des consommateurs. Retrouver du calme est ainsi leur priorité.

D’autres initiatives de ce type ont déjà vu le jour comme en Australie avec la chaîne de supermarchés Coles. Elle a mis en place dans ses 68 magasins, des « Quiet Hour » chaque mardi entre 10h30 et 11h30 : arrêts de l’ambiance musicale, mise en sourdine des bruits de caisses et de tout travail de manutention du personnel, réduction de l’intensité lumineuse… Cette démarche vise avant tout leurs clients atteints d’autisme afin de leur préserver un cadre tranquille, plus propice à l’achat.

Coles rolls out autism-friendly

Pour autant, ces deux initiatives illustrent parfaitement la nécessité pour les marques et les enseignes de valoriser de nouveaux critères d’engagement envers leurs consommateurs, ici, en prenant soin de leur santé « sensorielle ». La voix, le son, le toucher, le goût, l’odorat… les cinq sens de l’Homme vont plus que jamais structurer la relation client de demain. Et sont d’autant plus à « travailler » dans une logique de simplicité afin d’éviter la saturation des sens. Et si demain, le consommateur se rendait en magasin en tenant compte de la programmation sensorielle proposée, afin de se relaxer ?

Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
Pour explorer avec vous la transformation du retail avec un double regard éditorial et business
Retour en haut de la page

Articles recommandés