Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

L’avenir de la réalité augmentée est dans la 5ème dimension avec l’AR Cloud

30
jan
2019
Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
3 minutes

Les expériences de réalité augmentée sont aujourd’hui des expériences solitaires ce qui limite les interactions sociales et les communications entre utilisateurs de solutions de réalité augmentée. L’AR cloud et ses bienfaits pour l’AR ont été mentionnés la première fois par Ori Inbar. Ce dernier est le fondateur d’un fond d’investissement (Super Ventures) sur la réalité augmentée mais également d’ augmentedreality.org qui a pour objectif la démocratisation des usages AR.

Le fait : Le concept de l'AR Cloud passé en revue !

Le concept d’AR Cloud est de créer un système d’interaction entre les devices et les plateformes d’AR en mutualisant les outils de contenu et de calage (le lien entre le digital et le réel). L’AR Cloud est l’infrastructure connectant les applications d’AR entre elles et avec le monde réel, pour une véritable interopérabilité (Capacité d’un système informatique à fonctionner avec d’autres systèmes informatiques).

Pour cela, on crée un système de calage/positionnement universel se composant d’une représentation digitale du monde réel et d’un outil de reconnaissance et de suivi du réel. Il faut également intégrer une mobilité 6DOF (mouvement d’un corps dans les 3 dimensions). Tout ce système sera ensuite utilisé par les applications de réalité augmentée au lieu d’avoir un système propre à chaque application.

Les dernières générations de smartphone (iPhoneX ou Samsung S9) et les lunettes connectées (Hololens ou Magic Leap) vont permettre de scanner le monde réel pour alimenter l’AR Cloud. Grâce à l’avènement prochain de la 5G, la reconnaissance de ces éléments numériques et du monde réel va pouvoir se faire en temps réel malgré le grand volume de données nécessaires. Entre scans et contenus, une copie du monde réel se superposera à la réalité en temps réel, bienvenue dans l’AR Cloud.

Concernant le contenu, nous pouvons imaginer deux scénarios possibles :

  • Les géants technologiques standardisent leurs contenus pour être utilisable sur plusieurs matériels.
  • Un système open source est mis en place et alimenté par les développeurs.

Le contenu, dans les deux cas, devient universel et exploitable quel que soit le smartphone ou les casques utilisés.

Le décodage: Ce que permet l'AR Cloud !

L’AR Cloud est comparable au QR Code en 2008 où une dizaine de systèmes de codage 2D et de lecteurs existaient.

Charlie Finkconsultant/auteur de livres sur l’AR, décrit au mieux ce que va permettre l’AR Cloud : « The World is about to be painted with data* ».  Cependant avec l’AR Cloud, il n’y aura qu’un seul monde numérique et donc l’emplacement des contenus va faire rage.

Aujourd’hui, l’AR Cloud est un concept prometteur pour la réalité augmentée. Il reste cependant tout
à construire et demande une réelle volonté de partage entre les acteurs de l’AR.

D’un point de vue Retail, nous pouvons imaginer que le contenu en réalité augmentée d’un Ikea pourra interagir avec celui, par exemple, d’un promoteur immobilier grâce à l’interopérabilité.

Le développement de l’AR Cloud est un enjeu majeur pour l’avenir de l’AR dans notre quotidien. Ce dernier va permettre de créer une nouvelle expérience utilisateur, bien plus immersive. D’ailleurs, il n’est pas anodin de noter que la société Niantic , créateur de Pokémon Go, investit massivement pour créer cet écosystème.

*Le monde est sur le point d’être peint avec des données.

Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
Expert des technologiques émergentes, Nicolas parcourt les salons innovations de par le monde pour sentir les nouvelles tendances.
Retour en haut de la page

Articles recommandés