Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

La guerre de la réalité augmentée est enfin déclarée

06
sep
2017
Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
3 minutes

Apple ARKit et Google ARCore ouvrent la voie

Alors que depuis des décennies la réalité augmentée (RA) semble s’adresser aux plus geeks d’entre nous et à l’armée, voici que depuis l’avènement de Pokémon Go en 2016, la machine s’emballe avec les annonces récentes de l’ARKit d’Apple et de l’ARCore de Google.

Le fait

Google fait figure de pionnier, puisqu’il avait créé les premières armes de cette guerre technologique avec les Google Glass en 2013, puis en 2014 avec la solution Tango permettant une réalité augmentée (RA) de haute précision.

Apple a longtemps attendu pour se lancer sur le sujet mais lors de sa dernière conférence développeur, l’ARkit a été annoncé pour iOS 11.

ARKit

L’ARkit est une fonctionnalité qui permet de proposer des solutions de RA pour le grand public (disponible sur l’iphone à partir du 6S) afin de lui offrir une nouvelle expérience utilisateur qui va s’étendre au-delà de son écran. Contrairement à Tango, l’ARkit ne nécessite pas l’ajout de capteurs supplémentaires sur la caméra du téléphone mais offre cependant une précision de 98% sur l’occlusion de l’environnement.

Apples-ARKit_1

Google n’a pas tardé à emboiter le pas d’Apple avec le lancement de l’ARCore (framework similaire à celui d’ARkit) qui est déjà disponible sur le Samsung Galaxy S8 et sur le Pixel Phone avec le système d’exploitation Android Nougat 7.0.

Ces deux annonces pourraient permettre à la Réalité Augmentée de décoller, enfin, comme une technologie utile pour le grand public puisque du côté d’Apple ce sont plus de 500 millions de téléphones qui vont pouvoir utiliser les contenus développés grâce à ARKit et 100 millions du coté de Google (même si 2 milliards de smartphones Android sont actuellement en circulation).

C’est donc une palette d’outils de réalité augmentée qui commence à se structurer autour du mobile.

Le décodage

Apple ARKit et Google ARCore vont permettre une démocratisation bien plus importante de la Réalité Augmentée que Tango n’aurait pu le faire. Même si la tâche s’avère cependant un peu plus complexe du côté d’Android puisque Google ne maitrise pas toute la chaine de fabrication de Smartphones et notamment les caméras, nous assistons aux premiers pas du contenu digital ambiant et spatialisé.

Cette spatialisation des contenus va permettre à des enseignes de mobilier comme Ikea ou Conforama d’offrir une nouvelle expérience client omnicanal sans avoir à poser de marqueurs de RA, (qui se caractérisent généralement par des QR code ou des catalogues posés sur le sol). Directement depuis l’application, les clients pourront positionner dans l’espace, en taille réelle, les meubles qu’ils souhaitent acquérir.

ikea_RA

L’industrie automobile n’est pas en reste puisque Toyota utilise également la RA pour le nouveau guide utilisateur de ses véhicules. Un voyant s’allume sur le tableau de bord et en RA l’application vous dit de quoi il s’agit.

Côté mode, on imagine la possibilité d’essayer des vêtements en réalité augmentée à l’instar d’un Zeekit.

ZeekitFinal

Enfin les applications sont infinies, notamment pour la grande distribution où scanner le packaging d’un aliment pourra indiquer les allergènes ou suggérer une recette … Tout support réel devient potentiellement interactif avec la RA…

La réalité augmentée constitue désormais le nouveau champ de bataille des deux géants américains pour poser dès aujourd’hui les jalons du monde digital de demain, la fameuse 4eme transformation informatique qui va bouleverser les 10 prochaines années !

Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
Expert des technologiques émergentes, Nicolas parcourt les salons innovations de par le monde pour sentir les nouvelles tendances.
Retour en haut de la page

Articles recommandés