Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Gloveone, le gant qui permet de pendre en main des objets virtuels

05
jan
2016
Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
2 minutes
Gloveone est un gant haptic mobile qui permet de transmettre la sensation du toucher et d’interagir avec la réalité virtuelle visionnée dans des casques comme l’Occulus Rift ou le Samsung Gear.

Le Fait

La réalité virtuelle fait beaucoup parler d’elle avec le déploiement de nombreux casques comme l’Occulus Rift, le Samsung Gear ou bien les fameux cardboard. Reste que pour la plupart les expériences proposées sont parfois impressionnantes mais elles ne touchent pas tous les sens.

Et c’est bien là qu’entre en jeu un gant connecté comme Gloveone. Il permet d’avoir la sensation du toucher et de prendre en main des objets dans un monde virtuel et ainsi étendre l’expérience procurée par ces casques.

Le gant est équipé de 6 capteurs d’inertie, 10 capteurs piézoélectriques rendant la sensation de toucher, de bluetooth pour se connecter au casque… Tous ces éléments permettent de ressentir :
– L’interaction avec des objets ou boutons virtuels pour déclencer des actions.
– La retranscription du poids des objets pris en main
– La sensation du toucher en fonction des surfaces et textures touchées

Ce gant grand public est le premier pas vers la démocratisation de l’haptic. Il ouvrira tous les champs promis à la réalité virtuelle.

Le décodage

La réalité virtuelle est la tendance du moment pour le secteur de la distribution. Les enseignes comme The North Face ou Tommy Hilfiger ont mis en scène ces casques dans leurs magasins de NY pour offrir une expérience atypique à leurs clients à travers des vidéos 360°. Il y a également les constructeurs automobiles en proposent à tout va pour avoir les sensations de piloter sur circuit leur dernier concept car ou pour découvrir le tout dernier modèle commercialiser comme chez Audi.
Des marques comme Procter&Gamble ou Kimberly Clark utilisent le potentiel de ces casques pour faire tester à des clients leurs merchandisings ou leurs nouveaux packagings.
Toutes ces expériences rencontrent plus ou moins de succès mais permettent déjà d’imaginer ce que pourrait être le futur du commerce.
Il est fort à parier que d’ici 5 à7 ans, une telle technologique puisse complètement bouleverser l’Internet tel que nous le connaissons. Internet sera transformé en monde virtuelle… C’est alors que Second Life pourrait renaitre de ses cendres et offrir un espace où les consommateurs rentreraient dans un magasin virtuel tout en ayant la sensation d’être dans un vrai point de vente avec la possibilité de ressentir les produits de manière bien fine et précise (texture, poids, couleurs, design,…).
Ne pourrions nous pas avoir de véritable centres commerciaux virtualisés à l’identique de ceux existants et ainsi y faire notre shopping depuis notre canapé tout en évitant les bains de foules ? Et si l’avenir du e-commerce était tout simplement lié à la réalité virtuelle et à l’haptic… ?

En vidéo

Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
Expert des technologiques émergentes, Nicolas parcourt les salons innovations de par le monde pour sentir les nouvelles tendances.
Retour en haut de la page

Articles recommandés