Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Commander des œuvres d’art depuis WeChat !

04
jan
2016
Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
3 minutes
La start-up Artable table sur une communauté active, le financement participatif (crowdfunding) et l’application de messagerie instantanée WeChat pour promouvoir l’art contemporain dans le quotidien des consommateurs Chinois.

Le Fait

Chaque année, plus d’une centaine de musées ouvriraient en Chine. Et de nombreux centres commerciaux sont à la recherche d’œuvres d’art pour animer leurs espaces. Du côté du e-commerce, des plateformes comme Taobao proposent de nombreux produits culturels pour faire face à l’engouement des consommateurs Chinois pour l’art contemporain. Pour Zoe Zhang, CEO de la start-up Artable, il manquait un maillon entre les deux. Et ce maillon, c’est la communauté !
Artable remet au centre les clients en leur permettant de dialoguer directement entre eux et avec les artistes. Elle laisse aussi la part belle à l’empowerment du consommateur en lui proposant de soutenir financièrement un projet artistique.
Pour toucher le public, Artable a décidé de s’appuyer sur l’application de messagerie instantanée WeChat dont le succès ne se dément pas avec 500 millions d’utilisateurs actifs par mois. C’est même désormais une application « style de vie » par sa capacité à interagir avec 85 000 autres applications en un seul et même endroit ! Une marque en Chine ne peut plus se passer de ce canal privilégié pour développer une relation de proximité avec son client. Ce qui explique le choix de la start-up Artable. Elle compte sur WeChat pour faire entrer l’art dans le quotidien des consommateurs et sur le Wallet proposé par la messagerie pour favoriser le don ou l’achat des œuvres in app.

Le décodage

Le projet de la start-up Artable est emblématique de l’attente des utilisateurs d’une expérience de communication privilégiée entre une marque et ses clients. Ici, elle s’appuie sur la communauté et la messagerie instantanée.
L’usage de la messagerie instantanée répond à l’exigence d’une relation suivie, individualisée et instantanée avec la marque. Sur WeChat, les messages entre une marque et son client peuvent même être enrichis d’images, sons et vidéos d’où le sentiment d’une expérience personnalisée et valorisante. En France, le nombre de SMS envoyés pour le Nouvel An a même chuté au profit des MMS et des applications de messagerie instantanée telles que Hangouts, Facebook Messenger, WhatsApp, WeChat ou encore Snapchat. Demain, un service sera conversationnel !
De fait, la messagerie instantanée devient le point d’entrée d’une plateforme de service. WeChat a montré la voie : la société chinoise a été la première à avoir transformé son application en y mêlant média, capacités sociales, commerce et paiement. Sur WeChat, un utilisateur peut rester connecté avec ses proches, réserver ses billets d’avions, commander un taxi, transférer de l’argent, faire un placement, payer en ligne ou en magasin, prendre un rendez-vous avec un professionnel de santé etc. « A chaque moment de la journée, il y a un point d’interaction entre WeChat et la vie quotidienne » commente d’ailleurs Stephen Wang, senior Project Manager chez WeChat.
Pas étonnant dès lors que ces applications soient désormais placées au centre des stratégies des BAT (Baidu, Alibaba, Tencent) et des GAFA, Facebook en tête (cf : « Google et Facebook se lancent dans la guerre des assistants personnels sur messagerie ») : elles rebattent les cartes de l’engagement client sur mobile.
La communauté, elle, remet en permanence la conversation au cœur de la relation client. Elle est désormais le pivot central pour générer un engagement à long terme vis-à-vis d’une marque.
De plus, la possibilité pour le client d’être actif en supportant financièrement un projet entre tout à fait en résonnance avec la réalité du marché chinois du crowdfunding. Celui-ci connait une telle croissance que les géants Alibaba, Baidu ou Jingdong ont tous lancé leur propre plateforme de financement (dons, prêts, investissement).

Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
Pour explorer avec vous la transformation du retail avec un double regard éditorial et business
Retour en haut de la page

Articles recommandés