Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

16
juin
2014
Nicolas MEUNIER
Digital Communication Manager
2 minutes
Amazon accumule les annonces autour de la simplification des achats en ligne.

Le fait

Depuis 1 mois, Amazon accumule les annonces autour de la simplification des achats en ligne. La première, Amazon Dash, se situe dans l’univers des objets connectés : il s’agit d’une télécommande pour scanner ses produits. La seconde est basée sur les réseaux sociaux : Amazon veut convertir les tweets en achats. Afin de concurrencer le drive, Amazon teste actuellement une simple télécommande, « Dash ». Elle fait participer toute la famille à l’élaboration de la liste de courses. Le principe est simple : la télécommande intègre un microphone, un laser et un module WiFi. Ils permettent de scanner n’importe quel code barre ou de dicter oralement une liste de courses. Amazon Dash se connecte au site de e-commerce et met à jour le panier en ligne, automatiquement. La nouvelle liste de course créée doit ensuite être validée sur smartphone, tablette ou PC avant d’enclencher le processus de livraison à domicile, le jour même ou le lendemain.
Autre innovation annoncée ces derniers jours, la nouvelle fonctionnalité sur Twitter. Elle permet aux utilisateurs de faire directement leurs courses chez le distributeur en ligne en utilisant le hastag #AmazonCart. Le principe ? Quand un message sur Twitter contient un lien pointant vers une page produit de Amazon, l’internaute y répond avec le mot-clé #AmazonCart. Amazon ajoutera alors le bien dans le panier du client. Celui-ci n’aura plus qu’à se connecter au site pour finaliser sa commande. Pour profiter de cette fonctionnalité, l’internaute doit au préalable associer son profil Twitter à son compte sur Amazon. Ce service ne permet pas en revanche d’acheter directement depuis le réseau social, afin d’éviter des commandes involontaires. L’usager devra toujours passer par Amazon pour vérifier le contenu de son panier.
Ce focus sur ces deux initiatives montre bien que Amazon se positionne comme un acteur capable de proposer différents points de contacts avec son service, en relation avec les habitudes des consommateurs. Il se place résolument dans le parcours omnicanal du client.

Le décodage

La télécommande Dash répond donc à un simple besoin : effectuer ses courses n’importe où, en choisissant son moment. Pour Amazon, c’est un moyen d’être constamment disponible et de rendre presque instinctif le processus d’achat. Ce nouveau service renforce le process d’accélération de l’achat, à l’instar des autres fonctionnalités que le pure player a déjà développées (Checkout Amazon Payments ou le One Click Checkout). Paul Cousineau, directeur du mobile shopping chez Amazon, affirme que son équipe a travaillé sur l’Amazon Dash afin de rendre le parcours clients plus simple en évitant tout écran interactif : “If you never had to type again on a phone that would be great,” he said. “We want you to go from ‘I want that’ to ‘I bought that’ in 30 seconds or 10 seconds … a very short period of time.”
Du côté de AmazonCart, le pure player s’immisce dans les lieux de conversations instantanés. Plusieurs stratégies possibles : favoriser l’achat d’impulsion mais aussi renforcer sa dimension servicielle de « collecteurs de produits » référencés auprès de commerçants locaux. Amazon par ces différentes initiatives prouve bien qu’il veut étendre son omniprésence géographique et temporelle, annonçant bien l’ère du retail ambiant.

Nicolas MEUNIER
Digital Communication Manager
Editorialiste
Retour en haut de la page

Articles recommandés