Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Se servir son jus d’orange dans un gobelet imprimé à partir d’écorces d’oranges !

11
déc
2019
Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
3 minutes
Après le café en illimité, que diriez-vous d’un jus d’orange bien frais ? Pour en faire l’expérience, il suffisait de vous rendre à l’université « Singularity University » de Milan les 8 et 9 octobre dernier.

Recycler vos pelures d'orange

Et si au lieu de jeter, on réparait, recyclait, réutilisait ? L’économie circulaire permet de repenser nos modes de production et de consommation afin d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles et ainsi limiter les déchets générés.

Pour aider les consommateurs à participer à ce mouvement de fond, rien de tel qu’une belle démonstration alliant l’utile à l’expérience. Ici, par exemple, boire un verre de jus d’orange dans un gobelet imprimé en 3D à partir des peaux d’oranges pressées, le tout, sous nos yeux. Ce bar, d’un nouveau genre et qui répond au nom de
« Feel the Peel », a été conçu par un cabinet de design italien, Carlo Ratti Association en partenariat avec le fournisseur d’énergie Eni.

Comment cela fonctionne ? La machine peut accueillir jusqu’à 1 500 oranges. Elle se met en route dès qu’un client passe commande. Et le spectacle commence ! Les oranges glissent vers la machine qui extrait le jus des deux moitiés. Les pelures restantes tombent à travers un tube où elles s’accumulent en bas de la machine jusqu’à ce que la quantité récoltée soit suffisante pour… lancer l’impression en 3D du verre qui va accueillir votre jus fraîchement pressé !
En effet, pendant que les écorces d’oranges attendent d’être transformées en gobelets, elles sont séchées et mélangées avec de l’acide polylactique (PLA), qui convertit le matériau en un bioplastique. Une fois le processus terminé, l’impression en 3D du gobelet est lancée !

Comme l’a expliquée l’agence Carlo Ratti, le but de ce prototype est de montrer que les produits de consommation peuvent être conçus pour encourager un comportement zéro déchet. Les prochaines itérations de Feel the Peel pourraient inclure de nouvelles fonctionnalités, telles que l’impression de tissu pour les vêtements à partir de pelures d’oranges. 

Le fun pour un engagement responsable !

Alors que les attentes des consommateurs devraient s’accentuer les prochaines années vis-à-vis de l’engagement des marques en faveur de l’écologie, il devient essentiel pour ces dernières de montrer d’une manière tangible le principe d’une économie circulaire.

La machine, mise au point par le cabinet de design, remplit parfaitement ce rôle : elle aide très simplement à comprendre comment les oranges peuvent être utilisées bien au-delà de leur jus. Il suffit de visionner la vidéo vue précédemment pour croire qu’un autre monde est possible, laissant imaginer un univers de recyclage perpétuel où les bouteilles en verre de ma poubelle servirait par exemple de matière première pour réimprimer les carreaux cassés de mon immeuble… Bref, l’expérience transforme immédiatement le consommateur en citoyen et lui donne envie de prendre part à une consommation plus vertueuse en visualisant l’impact de sa consommation.

Au-delà de son message environnemental, c’est aussi l’occasion pour le consommateur de vivre une émotion forte qui sort de l’ordinaire. En cela, elle correspond à un des 7 moteurs de consommation identifiés par l’Echangeur, qui n’est autres que « Expérience ».
Comment capter l’attention du consommateur sur un sujet délicat ? Par un effet de découverte et de surprise qui peut même se partager, par la suite, sur les réseaux sociaux !  C’est aussi cet effet « waouh » que l’on retrouve actuellement chez le magasin Adidas des Champs-Elysées qui présente sa FutureCraft Loop, le projet de seconde génération de sa basket recyclable, fabriquée avec la matière des premiers modèles, lavés et transformés en granules, eux-mêmes refondus.
Et la marque apporte la preuve qu’elle est capable de créer une nouvelle paire de chaussures à partir de l’ancienne en le mettant en scène dans son concept store. À en juger par le nombre de personnes ayant regardé l’expérience, l’opération semble là aussi réussie…
Elisabeth MENANT
Technological & Marketing Trends Analyst
Pour explorer avec vous la transformation du retail avec un double regard éditorial et business
Retour en haut de la page

Articles recommandés