Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Hello Tomorrow 2020 : Les DeepTechs et l’infiniment petit au secours de l’humanité

09
déc
2020
Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
4 minutes
La 6ème édition d’Hello Tomorrow Global Summit s’est terminée le 20 novembre dernier après 5 jours de conférence sur 4 cycles principaux : Humans, Machines, Space(s) et Planet. Une semaine riche en présentations et pitchs de startups qui démontre encore une fois l’univers des possibles grâce à la science et donne espoir face aux enjeux que l’humanité va devoir relever lors de cette décennie.

The key figures of Hello Tomorrow

Humans

La biotechnologie vient au secours de l’être humain pour combattre les maladies chroniques et développer une médecine personnalisée. La recherche autour des cellules souches a tellement fait de progrès ces dernières années qu’il devient possible de transformer des cellules souches en cellules adultes mais surtout que des cellules adultes redeviennent des cellules souches, par exemple à partir de notre propre sang. Ces avancées laissent entrevoir la création d’une santé adaptée, personnalisée et optimisée pour chacun d’entre nous. Aujourd’hui les coûts sont astronomiques pour réaliser ce genre de prouesses scientifiques mais les avancées en machine learning pourrait rendre ce type de solutions économiquement accessibles dans le futur. La fusion des cellules souches et des thérapies géniques pourraient permettre à l’être humain de vivre bien plus longtemps qu’une simple centaine d’années.

stem cells

 

Machines

L’avenir de l’informatique est dans le Qbit. Oui l’informatique quantique n’en est qu’à ses débuts mais déjà pointe les prémisses d’un internet quantique. Un réseau quantique qui pourrait être une réalité d’ici 2030 selon certains experts. Grâce à ce réseau c’est toute la puissance des ordinateurs quantiques qui seraient alors mis à disposition de la communauté d’utilisateurs. Une puissance informatique permettant de mieux sécuriser les données sensibles ou de trouver plus rapidement des nouveaux médicaments. La maitrise de l’informatique quantique c’est aussi une course dominée aujourd’hui par la Chine et les USA qui, comme sur l’intelligence artificielle, sont les pays déposant le plus grand nombre de brevets sur ce domaine. Quant à l’ordinateur quantique dans les foyers,  bien des startups commencent déjà à travailler dessus. En 2035 serons-nous tous dans l’ère du Quantique ?

Internet quantique

Au-delà de l’informatique quantique, Hello Tomorrow c’est aussi c’est la montée en puissance de la robotique. Des exosquelettes comme Wandercraft, présentés lors de cette édition, vont aider de nombreux patients à remarcher, leur rendant ainsi une autonomie. La robotique c’est aussi la création d’éléments souples et flexibles, imitant à la perfection les muscles humains. La robotique souple qui s’inspire du monde vivant est en plein essor pour disrupter la robotique traditionnelle, lourde. Cette robotique souple mise sur des structures organiques flexibles plutôt que sur des matériaux solides aux mouvements rigides. Dans la prochaine décennie la robotique souple pourrait alors même remplacer les muscles du corps humain, un exosquelette pourrait devenir très léger à porter, comme une simple veste, tout un permettant à une personne à mobilité réduite de recouvrer la marche.

Robotics

 

Space(s)

La conquête spatiale revit et une multitude de startups se créent autour du « New Space » que ce soit pour nettoyer l’espace des déchets orbitaux, créer des laboratoires de recherche en zero G voir même de créer des réacteurs de fusées éco-responsables. Le « New Space » c’est aussi la recherche de la vie dans l’espace, car chaque mois ce sont plus de 100 planètes qui sont découvertes par les scientifiques. La recherche de la vie extraterrestre passe par l’analyse de l’atmosphère de ces planètes à l’instar des dernières publications sur la découverte de vie sur Vénus.

New Rockets

De nombreuses startups travaillent également sur la production alimentaire dans l’espace que ce soit à travers les plantes, les algues ou la production de cellule animale de synthèse. Un véritable enjeu pour conquérir Mars car une navette spatiale ne peut transporter que 3 ans de ration alimentaire. Les connaissances glanées par la conquête spatiale au niveau alimentaire pourraient même impacter le monde agricole et alimentaire sur terre grâce au déploiement de nouvelles méthodes de production.

Food in space production

L’espace aérien doit faire face aux enjeux écologiques et aux objectifs d’un Airbus qui en 2050 souhaite avoir un avion au bilan carbone neutre. La création d’un tel avion devient chaque jour un peu plus une réalité comme avec le projet Flying V mené avec KLM. Cet avion pourrait transporter plus de 300 passagers tout en consommant 20% de carburant en moins qu’un avion comparable.

V plane KLM
L’espace urbain devient de plus en plus intelligente avec des solutions pour dépolluer l’air dans les bâtiments ou bien optimiser la consommation d’eau des habitants. Les technologies de la ville intelligente sont de plus en plus au service de la lutte contre le changement climatique.

 

Planet

L’enjeu majeur est bien évidemment la lutte contre le changement climatique. Pour ce faire, une nouvelle génération de centrales nucléaires pourrait voir le jour avec les réacteurs à sels fondus. Une technologie qui apporte plus de stabilité et élimine une grande partie des risques liées au nucléaire. Une solution essentielle pour réduire les centrales thermiques à néant et faire du nucléaire la source énergétique propre sur le long terme.

Nuclear Salt Energy

L’abandon des énergie fossiles peut également être rendu possible grâce à la science du vivant. Du bioéthanol peut être produit grâce à des microbes et des levures. Il s’agit de transformer des cellules en usine de production. Les cellules peuvent aujourd’hui aussi bien produire du bioéthanol, des médicaments ou de la nourriture.

Food production

La chimie et la biologie à l’échelle des nanoparticules peuvent même créer de nouveaux matériaux et composés. Et si le monde cellulaire venait nettoyer les erreurs humaines concernant l’environnement.

nanoparticules

Cette édition digitale a également vu plus de 5000 startups s’affronter lors le Global Challenge 2020. Elles étaient seulement 90 sélectionnées pour pitcher lors du Global Summit. Et c’est Agora Energy Technologies qui a remporté le premier prix. Cette startup, grâce à une technologie électrochimique, fabrique des batteries capturant du CO2 de l’atmosphère pour le transformer en énergie.

Encore une fois grâce à Hello Tomorrow, les participants reprennent espoir dans la science pour surmonter les challenges à venir. Les DeepTechs laissent entrevoir l’espoir d’un monde meilleur en répondant aux enjeux qu’affronte l’humanité.

L’avenir de l’humanité appartient plus que jamais à l’infiniment petit de la cellule à l’atome !

 

Article rédigé le 10 Décembre 2020,
par Nicolas Diacono,
Senior Tech Trends Analyst @Echangeur

> Lui écrire 

Nicolas DIACONO
Technological Trends Senior Analyst
Expert des technologiques émergentes, Nicolas parcourt les salons innovations de par le monde pour sentir les nouvelles tendances.
Retour en haut de la page

+ d'actus