Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

Tech Tour Viva Technology 2022

15
juin
2022
au
18
juin
2022
8 minutes

C’est déjà fini !

Viva Technology, cette année encore s’est déroulé à Paris en format hybride !

VivaTech est le plus grand événement européen qui regroupe les startups et les plus grandes innovations technologiques. Le salon a ouvert ses portes du 15 au 18 juin 2022.

Rendez-vous incontournable de la Tech mondiale, à la fois pour les professionnels et le grand public. L’événement phare se distingue par sa capacité à faire collaborer grands groupes et startups et à mixer harmonieusement enjeux business et découverte des innovations.

Au programme cette année : floor tours, interviews startups, interventions des experts, debriefs quotidiens.

Pour cette édition se sont regroupés: 149 pays ★ 400 intervenants ★ 28 000 startups !

6e édition de Viva Technology 2022

Le salon VivaTech, considéré par certains comme le pendant du CES aux USA, a reçu sur 4 jours plus de 91 000 visiteurs internationaux de 30 pays différents et plus de 2 000 exposants. C’est un évènement qui veut repositionner l’Europe sur l’échiquier mondial de la réussite innovatrice et technologique. Pour preuve de plus en plus de start-ups en Europe deviennent des licornes soit 283 entreprises valorisées à plus d’un milliard de dollars (4 fois plus qu’en 2014) dont 29 françaises. Le président Macron, présent le vendredi a lancé pour objectif d’atteindre au moins 100 licornes françaises à l’horizon 2030.

Pour cette 6ème édition, les experts de l’Echangeur BNP Paribas Personal Finance ont couvert et organisé pour BNP Paribas, les enseignes partenaires du groupe ainsi que les membres du Club Echangeur plus de 25 Floor Tours au cœur des allées du salon à la recherche des pépites technologiques de demain. Nous vous partageons quelques-unes ci-dessous :

L’Echangeur en direct sur VivaTech, c’est parti pour le show !

Mercredi 15 juin : Premier jour à VivaTech !

Pour ce 1er debrief Nicolas et Guillaume nous partagent leurs impressions de l’édition 2022 du salon VivaTech

Cette année les startups présentes, sont majoritairement européennes et il y a de nombreuses startups françaises. Les grandes thématiques de ce salon sont bien sûr le Metavers, les NFTs, mais on observe aussi de nombreuses startups autour du Green et de la BioTech. Découvrez les autres thématiques dans cette vidéo… 
Nicolas vous propose un zoom spécial sur la startup Cycle Wash qui propose un lavomatique qui en 3 minutes et pour 10€ lave votre eBike. 

Enfin, découvrez nos 2 pétites du jour : METAV.RS et BlockBar !

Jeudi 16 juin : 2ème jour, le Web3 et la relation client !

Pour ce second jour sur VivaTech, les experts sont allés à la recherche de pépites.

Le principal sujet abordé par Elisabeth dans ce debrief, est le Web3, avec 2 start-ups qui n’ont pas attendu longtemps pour se plonger dedans. Ces start-ups sont Potions et Retency ! Potions propose de personnaliser des sites web et le parcours utilisateur sans utiliser de cookies. Retency, croise des bases de données consommateurs en préservant leur anonymat.

Guillaume revient sur la relation client qui est également mise à l’honneur lors de cette édition VivaTech 2022 avec 2 start-ups, ShowCase qui améliore la relation entre un vendeur à distance et un client. Découvrez comment dans ce nouveau debrief et ne loupez pas la société Wanna, qui propose un service de réalité augmentée incroyable.

Vendredi 17 juin : crypto et science du vivant !

Pour ce 3ème et dernier débrief de VivaTech 2022.

Zoom de Nicolas sur 2 start-ups qui utilisent la science du vivant, le vivant et la biologie pour changer la donne et répondre aux problématiques environnementales et climatiques. Première start-up Synovance, qui utilise la biologie de synthèse, pour produire des colorants pour l’industrie du textile ou de la cosmétique. Seconde start-up Algama, qui utilise des microalgues, pour remplacer les œufs, dans les recettes de pâtisserie etc… L’objectif est de répondre à de nombreuses problématiques expliquées par Nicolas dans ce debrief.

Enfin, découvrez les 2 trouvailles d’Elisabeth : Sakowin et PayInnov !

Retour sur cette édition 2022 :

Le Web3

Le Web3, (crypto, métavers, blockchain,NFT…), qui affole le monde était largement mis à l’honneur lors de cette édition 2022 de VivaTech.

A tire d’exemple, le Metavers qui depuis le début de l’année 2022 a suscité plus de 120 milliards de dollars d’investissement, a trouvé son incarnation la plus visible sur le stand du groupe Meta (ex-Facebook), qui démontrait les possibilités du Metavers pour les rencontres entre amis et les réunions professionnelles (sur Horizon Workrooms) via les casques virtuels Metaquest 2 (Oculus).

Ils ont l’air humains, sont censés se comporter comme des humains et interagir avec nous, mais ce sont des avatars, non ce n’est pas de la science-fiction, ils étaient bien présents sur le stand de BNP Paribas. Deepbrain AI (partenaire de l’ECHANGEUR) est la société la plus avancée dans la création d’avatars intelligents et conversationnels dans le monde jusqu’à démultiplier ses nouveaux agents virtuels dans de multiples secteurs tels que le retail (Seven Eleven), la banque (KB Kookmin Bank) ou le secteur de la téléphonie (Deutsche Telecom). Sur le stand il était possible de converser avec notre ‘Human avatar’ à taille humaine appelé ‘Paris’ !

La jeune pousse française Metav.rs propose aux marques de créer leur propre monde virtuel à intégrer directement depuis leur site. Cette solution permet d’accompagner les marques, retailers… de manière simple et visible pour leurs clients dans les métavers déjà existants tels que Decentraland ou The Sandbox.

De son côté la société Australienne Everledger combinant des technologies très poussés d’identification des produits (RFID, NFT, gravage laser…) relevant presque du médico-légal et s’appuyant sur la plateforme blockchain peut créer un jumeau numérique du produit. Cette démarche permet ainsi de remplacer les processus de certification papier par un registre blockchain. In fine, le client en bout de chaîne peut, via une application sur son smartphone, avoir une vision objective de tout l’historique de son achat et bénéficier de son extension de services dans le Metavers.

La livraison

Si la pandémie a généralisé l’avènement de l’e-commerce, la répercussion première est la croissance des livraisons des colis qui a explosé et ce n’est pas sans un impact certain sur nos émissions carbones ou la saturation du réseau routier.

Pour faire face à ces nouveaux enjeux, la plateforme française Welco a regroupé des particuliers, des voisins de confiance qui sont rémunérés (0,50 à 1 euro par paquet) pour réceptionner le colis quand vous êtes absents. A ce jour il y a plus de 50 000 voisins inscrits « Welcoeurs », soit une croissance de 100% en 2021 ! En un an et demi d’existence, elle a assuré la récupération de quelque 300 000 colis.

Dans le même secteur et sur le même enjeu, la jeune société MidiPile Mobility s’est fixée pour ambition de décarboner la logistique du dernier kilomètre. Pour cela, elle a créé un véhicule hybride à mi-chemin entre le vélo cargo et la microvoiture destiné en priorité pour les territoires urbains et périurbains, où la livraison se fait généralement en camionnette thermique. La capacité de charge est de 300 kilos.

La Foodtech

D’ici 2030, 40 % de protéines supplémentaires devront être produites pour répondre aux besoins planétaires. L’agriculture traditionnelle ne pourra pas le permettre mais la science avance dans bien des domaines pour répondre à cette demande.

La production de protéines animales par culture cellulaire va changer le monde agricole. Selon l’Université d’Oxford, cette nouvelle agriculture va nécessiter 90 % moins de terres agricoles, consommera entre 7 % et 45 % moins d’énergie et produira 78 % moins de gaz à effet de serre. L’impact est sans appel !

La production de protéines peut également venir du monde des insectes. La start-up française Ynsect produit des aliments pour les fermes animales ou pour les êtres humains à partir de l’élevage d’insectes. La production d’un kilo de protéines d’insectes nécessite 100 fois moins de surface agricole et 25 % moins d’eau que pour produire un kilo de viande animale.

Un bilan écologique idéal face à l’enjeu de nourrir 10 milliards d’êtres humains à l’horizon 2050. De plus, les insectes disposent de véritables qualités nutritionnelles comme avec le scarabée. Cet insecte composé à 72 % de protéines possède des acides gras polyinsaturés oméga 6 et des vitamines. Une aubaine pour l’alimentation humaine et animale.

Si jusqu’à aujourd’hui, les algues étaient consommées soit en assaisonnement pour des pâtes ou salades, la start-up française Algama Foods créée en 2013 a décidé de produire une poudre à base de microalgues capable de remplacer les protéines animales. Elle permet aujourd’hui de créer des œufs nécessaires à la fabrication de mayonnaise, de brioches ou de cookies. Ils travaillent actuellement sur la fabrication de thon végétal qui auraient la même texture et les mêmes apports énergétiques que les originaux.

Toutes les informations d’inscription et les liens pour assister au tech tour sont disponibles sur notre plateforme Club Echangeur.

Et pour devenir membre du Club Echangeur, contactez par mail Matthieu Jolly !

Retour en haut de la page

+ d'actus