Acteurs du commerce, ensemble, relevons
le défi de l'innovation

COMMERCE RELOADED 10 ANS ! – L’ÉMERGENCE DU COMMERCE AMBIANT !

09
juin
2021
Guillaume RIO
Responsable Technologies & Partenariats
5 minutes

Il y a 10 ans naissait Commerce Reloaded, un évènement construit par l’Echangeur BNP Paribas Personal Finance pour passer au crible les évolutions du monde du commerce et mieux comprendre les grandes tendances qui le structure. La rédaction de ce rapport requiert au préalable de suivre les signaux faibles et les points de rupture déterminants en prise avec les acteurs de l’innovation digitale et du commerce.

Depuis son premier Commerce Reloaded, l’Echangeur n’a cessé d’anticiper et suivre la mutation du monde du commerce ! Début 2010, ce monde organisé autour d’un rapport frontal entre marques et individus, relève aujourd’hui d’une époque révolue. Porté par la connectivité (Internet des objets, smartphones, assistants vocaux…) de toutes interactions, il se mue en une économie pour la parfaite gestion de nos aspirations et besoins plus ou moins conscients. C’est le « Commerce Ambiant »!

Il est temps de faire un point sur ces 10 ans de Mutation(S) !

Cellule souche

Les analyses de Commerce Reloaded sont enrichies par la couverture de salons phares comme le Web Summit de Lisbonne, le Consumer Electronic Show (#CES2021) de Las Vegas et Shanghai, le Retail’s big Show (#NRF2021) de New York et les conférences du festival South by Southwest à Austin.

En 2010, Uber partait à la conquête du monde. Cellule souche dont les premières manifestations, très vite qualifiées d’ubérisation, allaient chambouler notre relation au commerce. Aujourd’hui la crise sanitaire, accélère avec force cette mutation numérique et structurelle, sur un fond de consommation durable et responsable.

Incubation

La Vie facile. Un monde en un clic. Une rencontre en un swipe à l’instant T était en marche. Symbolisés par Google Now, Ebay Now, Tinder … tout fut mis en œuvre pour simplifier notre vie de clients et de citoyens.

En juin 2012, le lancement de Google Now et Google field dont la baseline était  » l’information dont vous avez besoin au moment où vous en avez besoin, fut le lancement de l’ère du contextuel hyper personnalisé !

Les interactions généraient de nouvelles formes de dialogue, d’exigence et finalement de création de valeur au quotidien.

Fluidifier, automatiser l’acte d’achat, être livré en 1 heure devenaient les premiers marqueurs d’un Commerce Ambiant totalement dédié à l’amélioration du parcours client.

La sentence glaciale du PDG de Google Eric Schmidt dans le Wall Street Journal en 2010 devenait tangible et irrémédiable :

En réalité, je pense que les gens ne veulent pas que Google réponde à leurs questions. Ils veulent que Google leur dise ce qu’ils doivent faire

@https://numericlandscape.org/

Diffusion

En 2014, le rachat de Nest par Google ou le lancement d’Amazon Echo pour les membres Prime, initialisaient la propagation du « virus » algorithmique, capitalisant sur nos moindres manifestations quotidiennes faisant émerger une économie adossée aux flux ininterrompus de la vie soit une industrie de la vie. Ces écosystèmes cristallisés par Amazon, Alibaba, Google … appuyés par les objets connectés n’ont pas eu de mal à investir notre quotidien.

Cette vision du tout ‘serviciel ambiant’ ne vient ni des USA ni de Chine mais du Japon. Le géant des Telecom, NTT Docomo en 2011 annonçait dans son plan « Heart vision » sa volonté de devenir le « Personal Life Agent 2011-2020 » de millions de japonais. La version améliorée de son appli Iconcier(pionnier des ‘Super APP’) lancé en Décembre 2009, bien avant la super-app chinoise WeChat a atteint le milliard d’utilisateurs actifs mensuels.

En 2021, l’Echangeur est convaincu que l’écosystème le plus abouti au monde est toujours au Japon mais sous la gouverne de Rakuten. Soit un véritable empire de services, opérant dans plus de 70 métiers différents dont la finance, la santé, la distribution ou les télécoms !

Source @echangeur

Acceleration

La Covid-19 a précipité la mutation digitale de notre quotidien. Pour Satya Nadella CEO de Microsoft, nous avons connu une accélération du digital de 2 ans en seulement 2 mois. Pour McKinsey l’E-commerce a gagné dix ans en seulement huit mois sur 2020. Selon le cabinet GDR, l’E-commerce britannique pourrait même représenter 50% du commerce global d’ici 2025 entrainant la fermeture de 25% des enseignes physiques. Des magasins physiques qui changent de rôle et dont certains se transforment en mini hub logistique avec le phénomène des « dark stores ».

Dans le domaine du paiement selon Mastercard, 54% de ses utilisateurs ont privilégié les paiements sans contact. Chez Visa, 78% des utilisateurs de ses cartes de crédit et de paiement ont changé leurs habitudes de paiement avec la pandémie.

Cette numérisation effrénée s’étend et ce sont toutes les dimensions de nos vies qui ont été dans l’obligation de se transformer touchant les derniers bastions tels que l’Education, la Santé, le Travail …

La télémédecine en Europe a connu une croissance allant de 40% en France, 65% aux Etats-Unis à 70% au Royaume-Uni. La pénétration du streaming vidéo avec Netflix ou Disney+ a été accélérée de sept ans en seulement cinq mois, selon McKinsey et partagé par le Consumer Technology Association (CTA) lors du Consumer Electronics Show (CES) 2021. Cette même étude démontre que 70% des Européens souhaitent continuer à utiliser le digital autant voire plus après la crise sanitaire.

Cette accélération de la digitalisation semble irréversible.

Immunite

S’inspirant des fonctions du vivant, l’innovation technologique exploitant désormais l’ADN à travers la biologie de synthèse se positionne comme la planche de salut pour l’humanité, à l’image de l’ARN Messager. Ce biomimétisme rentre petit à petit dans notre quotidien et dans l’approche d’un commerce futur centré entre autres sur les deeptechs et l’économie circulaire.

Pour le premier, soit la science de l’infiniment petit, le champ des possibles est vaste à l’image des dernières avancées technologiques comme la fusion des cellules souches et les thérapies géniques qui pourraient permettre à l’être humain de vivre mieux et plus longtemps. Par exemple, la nutrigénomique qui permet déjà de personnaliser l’alimentation ainsi que d’individualiser les plans de traitements nutritionnels des individus selon leur profil génétique est déjà en cours.

Si seulement 19% des Européens (selon une étude Euromonitor), se disent aujourd’hui prêts à donner leur profil génétique pour avoir des offres plus personnalisées, cette proportion atteint déjà 75% aux Etats-Unis.

Enfin, l’économie circulaire doit être au cœur des modèles économiques d’aujourd’hui et de demain. Selon les analyses de la fondation Ellen McArthur, en adoptant ces principes, l’Europe pourrait réaliser un bénéfice net de mille huit cents milliards d’euros d’ici 2030, soit neuf cents milliards d’euros additionnels par rapport au modèle économique linéaire traditionnel.

L’économie circulaire n’est pas une utopie mais bien un marché d’avenir.

Mutation(S)

Durant les périodes de confinement notre double virtuel et computationnel a eu l’occasion de traverser Animal Crossing en Gucci ou assister à un concert géant sur Fornite, délaissant un monde réel dénervé. Entre Binge-watching et la gestion de son identité virtuelle, nombreux sont ceux qui ont basculé de manière fluide dans les Metaverses. Créant ainsi une économie mutante ou les nouveaux marqueurs s’appellent NFT, Loot box, Skin...

@epicgames

Le gaming avec 500 millions de joueurs supplémentaires et un marché à plus de 300 milliards de dollars en 2021. Il pèse désormais plus lourd que les marchés du cinéma et de la musique réunies, selon une étude d’Accenture.

Toujours selon le même cabinet, les prévisions indiquent une hausse de 400 millions supplémentaires de gamers d’ici fin 2023, prévoyant ainsi d’atteindre les 3,1 milliards de joueurs à travers le monde.

Bienvenue dans le nouveau monde !

Club Echangeur

Club Échangeur

Vous souhaitez accéder à toutes nos publications sans limite, participer à nos évènements et profiter de nos accompagnements ?

Rejoignez le Club !
Guillaume RIO
Responsable Technologies & Partenariats
Spécialiste des écosystèmes BATX & GAFA et passionné par la Chine, Guillaume analyse l'impact des nouvelles technologies sur nos vies.
Retour en haut de la page

+ d'actus